samedi 22 novembre 2014

Pepperland Special

Un petit voyage à Pepperland, ça vous tente ? Alors voici quatre albums, l'original en glorieux mono issu de la dernière génération des ressorties et 3 tributes martyrisant la bête. Enjoie !
 
La VRaie SauCe au PoiVRe
The Beatles "Sgt. Pepper's Lonely Heart Club Band" (1967)
ou "Original Pepperland"

Que dire du monument Sgt. Pepper's qui n'ait déjà été écrit ? Que s'il est régulièrement à la tête des listes des meilleurs albums de tous les temps il doit bien y avoir une raison, non ? Qu'il constitue un véritable tournant dans l'histoire de la pop/rock music non seulement stylistiquement mais aussi, surtout ?, par son ambition artistique alors quasi-unique (Pet Sounds, on ne t'oublie pas !) et ses méthodes d'enregistrements révolutionnaires, merci Mr George Martin ? Que même dans ses moments "faibles" (on "guillemette" avant de citer Fixing a Hole, Being for the Benefit of Mr. Kite, Within You Without You, Lovely Rita parce que c'est tout de même extra, Achille avec un talon renforcé), il surpasse la concurrence de la tête et des épaules ? Oui tout ça et sans doute mille autres "fun facts", anecdotes et records. Pas de doute, si le Sergent Poivre et son groupe eut un cœur solitaire, il s'est depuis fait beaucoup d'amis. Et sa étendard  si immédiatement reconnaissable n'a pas dû nuire, en l'occurrence. Si j'osais, j'ose !, je dirais que c'est ce qu'on appelle un album de légende... Que dis-je ?, L'ALBUM DE LEGENDE ! Indéniablement, après le cru 1967 des Beatles, un grand cru qui vieillit admirablement bien, rien ne sera plus jamais pareil.  Obligatoire.

1. Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band 2:02
2. With a Little Help From My Friends 2:45
3. Lucy in the Sky with Diamonds 3:27
4. Getting Better 2:47
5. Fixing a Hole 2:37
6. She's Leaving Home 3:25
7. Being for the Benefit of Mr. Kite 2:38
8. Within You Without You 5:08
9. When I'm Sixty-Four 2:39
10. Lovely Rita 2:46
11. Good Morning Good Morning 2:34
12. Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band (Reprise) 1:18
13. A Day in the Life 5:35

John Lennon – lead, harmony and background vocals; lead, rhythm and acoustic guitars; piano and Hammond organ; harmonica, tape loops, sound effects and comb and tissue paper; handclaps, tambourine and maracas
Paul McCartney – lead, harmony and background vocals; lead and bass guitars; piano, Lowrey and Hammond organs; handclaps; vocalisations, tape loops, sound effects and comb and tissue paper
George Harrison – lead, rhythm and acoustic guitars; sitar; lead, harmony and background vocals; tamboura; harmonica and kazoo; handclaps and maracas
Ringo Starr – drums, congas, tambourine, maracas, handclaps and tubular bells; lead vocals; harmonica; final piano E chord
&
Sounds Incorporated
– the saxophone sextet on "Good Morning, Good Morning"
Neil Aspinall – tamboura and harmonica
Geoff Emerick – audio engineering; tape loops and sound effects
Mal Evans – counting, harmonica, alarm clock and final piano E chord
George Martin – producer and mixer; tape loops and sound effects; harpsichord on "Fixing a Hole", harmonium, Lowrey organ and glockenspiel on "Being for the Benefit of Mr. Kite!", Hammond organ on "With a Little Help from My Friends", and piano on "Getting Better" and the piano solo in "Lovely Rita"; final harmonium chord.
Session musicians
four French horns on "Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band": Neill Sanders, James W. Buck, John Burden, Tony Randall
arranged and conducted by Martin and McCartney
string section and harp on "She's Leaving Home" arranged by Mike Leander and conducted by Martin
harmonium, tabla, sitar, dilruba, eight violins and four cellos on "Within You, Without You", arranged and conducted by Harrison and Martin
clarinet trio on "When I'm Sixty-Four": Robert Burns, Henry MacKenzie, Frank Reidy
arranged and conducted by Martin and McCartney
saxophones on "Good Morning, Good Morning" arranged and conducted by Martin and Lennon
forty-piece orchestra, including strings, brass, woodwinds and percussion on "A Day in the Life"
arranged by Martin, Lennon and McCartney and conducted by Martin and McCartney.

THE BEATLES

à La Sauce KeTCHuP
Big Daddy "Sgt. Pepper's" (1992)
ou "50s Pepperland"

Parce qu'on a le droit de casser du mythe, de se jouer des légendes et de faire, un peu, n'importe quoi juste parce que c'est bon de rire, parfois, le tribute irrévérencieux des américains de Big Daddy au Sgt. Pepper's des Fab Four est un album utile, agréable... Si anecdotique (vous ne l'écouterez pas souvent).
En fait, il suffit de jeter un coup d'œil à la pochette pour savoir à quelle sauce le légendaire opus a été accommodé. Cette contrebasse fièrement offerte, ce jukebox si vintage, ce look, aussi, si totalement (comico)rétro, sans oublier tout ce qui les entoure... Bon dieu mais c'est bien sûr, 50's forever ! Autant le dire, tout n'y est pas d'une égale réussite, le pastiche étant parfois maladroitement mené (une version beat de Within You Without You qui ennuie ferme mais heureusement pas longtemps, un Fixing a Hole rockab' qui perd un peu sa cible... et sa mélodie) mais quand ça fonctionne, quand la sauce prend, quand le kitch d'arrangements sévèrement décalés et richement diversifiés, mais toujours circa 1959, sert la grandeur compositionnelle originelle, on obtient quelques jolies perles dont on ferait volontiers un joli collier (le détournement à la Buddy Holly de A Day in the Life, la version croonin' like Johnny Mathis de Little Help, Lucy en piano rock furieux en grosses boules de feu, une Rita qui rencontre Bo Diddley et Elvis the Pelvis, etc., ne dévoilons pas tout !).
Sans doute plus une curiosité qu'un absolu triomphe, on conseillera surtout cette rigolarde relecture aux amateurs de jeux de piste qui s'amuseront à reconnaître à qui le style de chaque chanson est emprunté, à ceux qui n'en n'ont jamais assez du plus grand album de tous les temps (on les comprend !)... Et enfin aux nombreux qui n'ont pas oublié leur sens de l'humour au vestiaire, ça fait du monde et c'est mérité. Sgt Pepper's par Big Daddy ? C'est un peu comme si un passé lointain se voyait hommagé par un autre encore plus distant, et c'est bon !

1. Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band 2:21
2. With a Little Help From My Friends 2:50
3. Lucy in the Sky with Diamonds 2:21
4. Getting Better 3:47
5. Fixing a Hole 3:05
6. She's Leaving Home 3:32
7. Being for the Benefit of Mr. Kite 2:29
8. Within You Without You 1:55
9. When I'm Sixty-Four 3:20
10. Lovely Rita 1:54
11. Good Morning Good Morning 2:46
12. Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band (Reprise) 1:04
13. A Day in the Life 5:00

Marty Kaniger - vocals, acoustic guitar, autoharp
Tom Lee - vocals, bass vocals, electric guitar
Don Raymond - vocals, lead guitar
Bob Wayne - vocals
John Hatton - bass, backing vocals
Tim Bonhomme - piano, organ, celeste
Bob Sandman - saxophone, flute
Damon DeGrignon - drums, percussion
&
Ed Willett
- cello
Kim Wilkins - viola
Betty Byers, Calabria McChesney - violin
Nancy Weckwerth - french horn
Joanne Kurman-Montana - alto vocals
Roberta Wall - soprano vocals
Buddy Wayne, Lonnie Teper - voice actors

BIG DADDY

HoMMaGe MuLTiPLe eN GRaVy
V/A "Mojo Presents: Sgt. Pepper... with a little help from his friends" (2007)
ou "Mojo's Pepperland"

Au petit jeu des tributes multi-artistes, un pari toujours risqué, un résultat généralement mitigé, le Sgt. Pepper... with a little help from his friends, sponsorisé par le magazine Mojo, s'en sort plutôt très bien. Pourtant, à voir les artistes choisis, pas franchement des cadors universellement reconnus, on pouvait douter... mécréants que nous étions !
La tonalité tend ici vers l'indie rock, auquel le son des Beatles sied parfaitement, par un ensemble de formations dont vous n'avez, comme moi, sans doute jamais entendu parler. Mais bon, fomenté par un périodique de chez sa Gracieuse Majesté, l'empire de la hype où on broie du "newcomer" plus vite qu'il ne faut pour l'écrire, ce n'est pas particulièrement surprenant. Bref, je repère Circulus, des folko-progueux rigolos, et Echo and the Bunnymen, pour un bonus qu'on connaissait déjà, bref... ce n'est pas la foule des grands jours, pas un all-star à faire mouiller du slip mais des p'tits gars qui en veulent, indéniablement. De fait le niveau comme l'inclinaison stylistique sont du genre cohérents : Simple Kid a qui ont été confiés les deux versions de Sgt. Pepper's shoegaze pop avec talent, le duo mixte Puerto Muerto americana-ise bien un Little Help urban cowboy, la caressante et acoustique version de Getting Better par un certain Fionn Regan cajole joliment, l'électrisation intelligente d'un She Leaving Home fondamentalement fidèle par Unkle Bob est simplement parfaite (le meilleur moment de tout le tribute, d'ailleurs), la planerie indienne d'Harrison se voit celtisé par le joli timbre fragile et aérien de Stéphanie Dosen, même le mammouth final de l'album, A Day in the Life, habilement transcrit en une sorte de Procol Harum modernisé à coup de Cocoon est tout à fait satisfaisant, ce n'était pourtant pas le plus facile à reprendre. Le reste ? Soit trop fidèle soit un peu à côté de la plaque, Lovely Rita qu'on a l'impression d'entendre chanté par un clone ivre de Lou Reed (ce qui ruine une belle fin bien psychée, dommage !) est un bon exemple, il n'égale pas les réussite précitées.
Au final, avec ses nombreux hauts et ses quelques bas, Sgt. Pepper... with a little help from his friends, initialement sorti en bonus d'une édition spéciale de Mojo de mars 2007, était une excellente affaire. Disponible depuis à la revente via quelques petits malins, il reste une addition plus que recommandée aux fans des Beatles à la collectionnite compulsive, et un joli moment de musique en hommage à l'immense album que nous connaissons tous pour les autres.

1. Simple Kid "Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band" 2:40 
2. Puerto Muerto "With a Little Help From My Friends" 2:34 
3. Circulus "Lucy in the Sky with Diamonds" 4:58 
4. Fionn Regan "Getting Better" 3:00 
5. 747s "Fixing a Hole" 2:44 
6. Unkle Bob "She's Leaving Home" 3:19 
7. Bikeride Being "For The Benefit of Mr. Kite" 2:30 
8. Stephanie Dosen "Within You Without You" 4:23 
9. Chin Up Chin Up "When I'm Sixty Four" 2:43 
10. Dave Cloud & the Gospel of Power "Lovely Rita" 4:33 
11. The M's "The Good Morning Good Morning" 2:29 
12. Simple Kid "Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band (Reprise)" 1:20 
13. Captain "A Day in the Life" 5:08
Bonus
14. Echo and the Bunnymen "All You Need Is Love" 6:43

(le numéro du tribute)

BeaTLeS' JaMaiCa (WeeDaPPLe SauCe)
Easy Star All-Stars "Easy Star's Lonely Hearts Dub Band" (2009)
ou "Pepperland in Dub"

Ils se sont fait une spécialité de relectures reggae/dub d'artistes ou d'albums rock, ils alors ont déjà bien repris Pink Floyd et Radiohead, ils s'attaquent cette fois au MONUMENT des Beatles, à un jalon essentiel de l'histoire du rock : Sgt. Pepper's. Gonflé. Et réussi ! Voici Easy Star's Lonely Hearts Dub Band, quel titre !
Il faut dire qu'Easy Star All-Stars, la création quelques new yorkais amoureux de riddims intenses, a mis les petits plats dans les grands pour l'évènement entraînant dans son sillage quelques stars jamaïcaines de renom, des Mighty Diamonds à Max Romeo en passant par Sugar Minott, U-Roy ou Steel Pulse, rien que ça ! Evidemment, un casting de rêve ne fait pas tout, il faut tout le savoir-faire, tout le malin chaloupé de ces "quatre garçons dans la fumée" bien entourés pour rondement mener l'affaire. Parce qu'il y avait des chausse-trappes, d'immenses difficultés à s'attaquer à l'entièreté du "précieux" en habits reggae/dub. Là où Pink Floyd et son Dark Side of the Moon, parce qu'ils laisse tant de place, peut-être, paraissaient tomber sous le sens, la préciosité pop dans sa plus belle diversité, de plus connue de tous ou presque, n'étais pas si aisée à dompter. Parce qu'il y a ici la juste proportion entre fidélité et liberté, parce que l'épice jamaïcain s'accorde alors très bien aux compositions de Lennon, McCartney et Harrison (Within You Withou You avec Matisyahu, belle surprise !), aux arrangements et trucs de studio de Sir George Martin CBE, on est rapidement conquis. Et donc, au soleil de Kingston revu et corrigé en la Big Apple, on déguste ce cru dérivé de Londres et Liverpool en oubliant, assez facilement en fait, l'original ou, plutôt, en oubliant de le comparer cette relecture. C'est dire si l'entrain d'un collectif jamais aussi "all-stars" est communicatif !
Parfait ? Sans doute pas, et loin d'égaler son légendaire modèle aussi, à l'impossible nul n'est tenu,  n'en est pas moins un album tribute fort réussi, très fun à écouter et à réécouter offrant, ainsi, une jolie alternative à des versions originales tellement usées de successifs passages qu'on ne boudera pas son plaisir. Recommandé.

1. Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band (ft. Junior Jazz) 2:22
2. With a Little Help from My Friends (ft. Luciano) 3:13
3. Lucy in the Sky with Diamonds (ft. Frankie Paul) 4:33
4. Getting Better (ft. The Mighty Diamonds) 3:19
5. Fixing a Hole (Extended Dub Mix) (ft. Max Romeo) 4:57
6. She's Leaving Home (ft. Kirsty Rock) 3:09
7. Being for the Benefit of Mr. Kite! (ft. Ranking Roger) 2:34
8. Within You Without You (ft. Matisyahu) 5:13
9. When I'm Sixty-Four (Extended Dub Mix) (ft. Sugar Minott) 5:34
10. Lovely Rita (ft. Bunny Rugs & U-Roy) 4:05
11. Good Morning Good Morning (ft. Steel Pulse) 2:49
12. Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band (Reprise) (ft. Junior Jazz) 1:24
13. A Day in the Life (ft. Michael Rose and Menny More) 5:51

Victor Axelrod - clavinet, melodica, organ, piano 
Selwyn Brown - organ, piano, background vocals
Michael Goldwasser - guitar, percussion, synthesizer 
Victor Rice - bass, guitar, string arrangements 
Kirsty Rock - vocals
Patrick Dougher - drums, percussion
Pamela Fleming - trumpet
Buford O'Sullivan - trombone 
Ivan Katz - percussion  
Eddie "Headdie" Ocampo - drums, percussion 
&
Junior Jazz - vocals
Luciano - vocals
Matisyahu - vocals
Menny More - vocals
The Mighty Diamonds - vocals
Sugar Minott- vocals
Frankie Paul - vocals
Ranking Roger - vocals
Max Romeo - vocals
Michael Rose - vocals
Bunny Rugs - vocals
Jennifer Smith - vocals
Steel Pulse - vocals
U-Roy - vocals
Paul Schellack - acoustic guitar
Roger Lipson  Sitar
Antoine Silverman - violin 
Alex Kadvan - cello
Jonathan Dinklage - viola

EASY STAR ALL-STARS

15 commentaires:

  1. Pepperland Special

    The Beatles "Sgt. Pepper's Lonely Heart Club Band" (1967)
    - http://www32.zippyshare.com/v/62197723/file.html

    Big Daddy "Sgt. Pepper's Lonely Heart Club Band" (1992)
    - http://www32.zippyshare.com/v/48119874/file.html

    V/A "Mojo Présents: Sgt. Pepper... with a little help from his friends" (2007)
    - http://www32.zippyshare.com/v/3676677/file.html

    Easy Star All-Stars "Easy Star's Lonely Hearts Dub Band" (2009)
    - http://www32.zippyshare.com/v/55428089/file.html

    RépondreSupprimer
  2. Comment résister à un pareil cadeau qu'une revisitation du Sergent par des artistes reggae...Je suis bluffé! Même Lucy in the sky passe si on fait un tout petit effort...Ou vas tu chercher des trucs pareils?? Ph

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Obsessions musicales, forcément il y a des stigmates...

      Supprimer
  3. J' avais déjà le White Album & le Yellow Submarine par Mojo
    Je rajoute donc ce Sgt Pepper et t' en remercie

    Fil

    RépondreSupprimer
  4. les Flaming Lips auraient inspirés ce post? J'avoue et je radore: je n'ai pas ce disque en vinyl. Je ne l'ai jamais écouté, je ne compte pas les compilations.
    Pire
    J'ai un disque de Georges Harrison "Dark Horse" j'avais 14 ans et je croyais que c'était "Sgt peppers"...
    (à l'époque je cherchai un album des WHO avec une chanson célèbre: TOMMY. Le disquaire ne me comprenait pas, il n'y a pas de chanson qui s'appelle TOMMY)
    Depuis ce temps là, je ne m'en suis pas remis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un jour tu te mettras aux Beatles ! Un jour...

      Supprimer
  5. Je savais que tu étais un grand malade… mais là, je crois que tu es en phase terminale !!!!!
    Pour une fois, je vais laisser les Beatles de côté, pour découvrir les zigotos qui leur empruntent leur répertoire.
    Super bonne idée ! Mais pense à prendre tes cachets !!!!!

    RépondreSupprimer
  6. The original and the jamaican links are gone. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. They are working now that I've tried again. I don't know why I got a messagge saying they were not anymore on the server.

      Supprimer
  7. Anecdotique, Big Daddy ? Tu plaisantes, jeune Padawan !!!!! Ce disque est aussi essentiel qu'une plume entre les fesses d'une danseuse du Lido !!!
    Le version Mojo est plutôt réussie. Les différentes versions restent dans l'esprit des Beatles, tout en présentant des interprétations originales et variées.
    Finalement et aussi bizarre que ça puisse paraitre, c'est la version reggae qui reste la plus proche de l'original… enfin, tout est relatif !
    Mon vieux Zornie, tu viens de faire échec et mat en 3 coups !

    RépondreSupprimer
  8. J'ai déjà tout ça, mais c'est une très jolie idée de les avoir rassemblé.
    Voici un lien ou trouver le Flaming Lips:
    http://exystence.net/blog/2014/10/26/the-flaming-lips-with-a-little-help-from-my-fwends-2014/

    RépondreSupprimer
  9. Je découvre cette bien heureuse compile Mojo .
    Merci à toi !

    RépondreSupprimer