vendredi 1 janvier 2016

Un p'tit coup d'fil pour la nouvelle année ?

S'il ne sont qu'un alinéa dans la grande histoire du rock'n'roll mondial, ils sont tout un chapitre dans celle de la musique électrique française. A l'occasion de la sortie de leur presque intégrale, il en manque !, il n'est que temps de se pencher sur le cas de Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac, Corinne Marienneau et Richard Kolinka... Téléphone !
 
aLLo?
Téléphone "" (2015)
ou "La presque intégrale du plus grand groupe de rock français de tous les temps"

Téléphone le plus grand groupe de rock français de tous les temps ?
Artistiquement, ça se discute parce que, fondamentalement, ils n'ont pas inventé grand chose les parisiens. Numériquement, commercialement (le vilain mot !) c'est inexact puisqu'ils sont devancés par Indochine (qui a sorti beaucoup plus d'albums, ceci dit). Culturellement, par contre, c'est assez indéniable et si certains qui suivirent, qu'on les aime ou pas, les précités presque de la même génération, Trust le temps de deux albums et puis s'écroule, et Noir Désir évidemment, ils furent les premiers et demeurent les plus "importants" (des guillemets parce que ça reste tout de même du rock'n'roll). Or donc, quand sort une quasi-intégrale remasterisée, il n'est que temps !, il est difficile de passer à côté.
Surtout qu'en plus d'un trésor nostalgique que les moins de vingt ans ne pourront pas connaître, c'est à une exemplaire collection de rock'n'roll à la française qui nous est offerte, et l'évolution d'une formation qui, si elle ne se départira jamais vraiment d'un charme post-adolescent, sans doute un peu calculé après quelques années et quelques albums, aura fait du chemin en un laps de temps finalement fort court, un septennat (de création discographique) et puis s'en va...
Premier constat, concernant l'objet en lui-même, la maison de disque a mis les petits plats dans les grands : des vinyl-replicas absolument convaincantes (on peut déshabiller Téléphone sur Crache ton Venin, Au cœur de la nuit a bien son trou central d'origine et Dure Limite sa pochette fenêtre), un gros livret reprenant moult photos et articles d'époque, trois cds de titres bonus et 5 jolies photos sur papier glacé le tout glissé dans un beau coffret noir du plus bel effet, ça le fait. Second constat concernant, cette fois, le contenu du package précédemment décrit, les remasters font un bien fou à un matériau tellement classiquement rock qu'il n'a pas pris une ride. Et si les bonus, quelques démos, beaucoup de live, finalement assez peu d'inédits d'un groupe qui ne stockait pas beaucoup, ne sont pas le festival de nouveauté qu'on aurait cru, ils prolongent agréablement l'expérience des 5 albums et 2 lives officiels.
Est-il vraiment la peine de revenir individuellement sur chaque album ?, d'expliciter que la verve adolescente de l'éponyme de 1977 se mue en savoir-faire sur ses deux successeurs (Crache ton venin, Au cœur de la nuit) ?, de préciser que les deux qui suivirent marquent le signe d'un schisme stylistique entre les deux leaders, Aubert étant de plus en plus intéressé par le funk quand Louis garde les fondamentaux pop, rock et blues accrochés à ses cordes électriques ? Qu'un batteur d'exception (le Keith Moon français, pas moins !) est très utile pour "tenir la baraque" surtout avec une bassiste qui n'outrepasse jamais le petit rôle qui lui a été confié ? Certes pas, c'est de la grande histoire de Téléphone dont il s'agit, celle que les quarantenaires et plus connaissent par cœur et que les jeunes-pousses auront tout loisir de "wikipédier" si le cœur leur en dit, avec pour excellente base un coffret qui donne enfin à la discographie de cette incontournable de notre scène à nous, l'écrin qu'il méritait.
Au cœur de Téléphone ? C'est une petite bombe qui, malgré ses quelques oublis (des versions alternatives, des versions anglophones, quelques live aussi), séduira les nostalgiques et saura, nulle doute, conquérir un nouveau public curieux de savoir de quoi il en retournait quand au succès phénoménal de la formation. Et ce n'est pas la confirmation d'une reformation, dont on ne connaît pas encore tout à fait les tenants et aboutissants (sauf que Corinne n'en sera pas, elle qui s'est brouillée depuis si longtemps avec Jean-Louis, sans, semble-t-il d'espoir de retour), qui viendra nier cet état de fait... Téléphone is back et c'est une excellente nouvelle !

CD 1
- Téléphone (1977)

1. Anna 3:02
2. Sur la route 4:03
3. Dans ton lit 3:30
4. Le Vaudou (est toujours debout) 2:15
5. Téléphomme 4:38
6. Hygiaphone 2:54
7. Métro (c'est trop) 4:26
8. Prends ce que tu veux 3:23
9. Flipper 6:05

CD 2
- Crache Ton Venin (1979)

1. Crache ton venin 4:58
2. Fait divers 3:17
3. J'suis parti de chez mes parents 2:41
4. Facile 3:12
5. La bombe humaine 4:23
6. J'sais pas quoi faire 3:40
7. Ne me regarde pas / Regarde - moi 5:40
8. Un peu de ton amour 2:41
9. Tu vas me manquer 5:42

CD 3
- Au Cœur de la Nuit (1980)

1. Au cœur de la nuit 3:29
2. Ploum ploum 1:55
3. Pourquoi n'essaies - tu pas ? 3:24
4. Seul 3:02
5. Laisse tomber 4:24
6. Un homme + un homme 2:00
7. Les Ils et les Ons 2:58
8. Argent trop cher 4:08
9. Ordinaire 2:38
10. 2000 nuits 2:28
11. Fleur de ma ville 3:15
12. La laisse 3:23
13. Le silence 4:40

CD 4
- Dure Limite (1982)

1. Dure limite 4:39
2. Ça (c'est vraiment toi) 4:28
3. Jour contre jour 3:37
4. Ex - Robin des bois 3:26
5. Le chat 4:54
6. Serrez 3:59
7. Le temps 4:18
8. Cendrillon 3:58
9. Juste un autre genre 3:42
10. Ce soir est ce soir 6:25

CD 5
- Un Autre Monde (1984)

1. Les dunes 4:11
2. New York avec toi 2:22
3. Loin de toi (un peu trop loin) 3:01
4. 66 heures 2:17
5. Ce que je veux 3:03
6. Le garçon d'ascenseur 4:56
7. Oublie ça 4:13
8. T'as qu'ces mots 2:51
9. Le taxi las 3:54
10. Electric cité 4:05
11. Un autre monde 4:33

CD 6
- Téléphone, Le Live (1986)

1. Au cœur de la nuit 4:28
2. Faits divers 3:27
3. Dure limite 4:26
4. Un peu de ton amour 5:05
5. La bombe humaine 3:54
6. Cendrillon 4:40
7. New York avec toi 2:44
8. Electric cité 4:44
9. Le taxi las 5:04
10. Juste un autre genre 4:15
11. Ce que je veux 3:06
12. Argent trop cher 4:03
13. Ça (c'est vraiment toi) 7:24
14. Un autre monde 6:32
15. Hygiaphone 2:43
16. Fleur de ma ville 5:29

CD 7
- Paris '81 (2000)

1. Crache ton venin 4:56
2. Fait divers 3:32
3. Au cœur de la nuit 3:31
4. Ploum ploum 2:11
5. Fleur de ma ville 4:36
6. Argent trop cher 4:06
7. Ordinaire 2:47
8. La bombe humaine 4:24
9. Laisse tomber 4:19
10. Seul 3:58
11. Telephomme 7:27
12. Hygiaphone 3:02
13. Tu vas me manquer 6:47
14. Le Silence 5:40

CD 8
Bonus

1. Hygiaphone (Démo 17 mai 1977) 3:07
2. Ma guitare (est une Femme) (Démo 17 mai 1977) 6:29
3. New York avec toi (Session de travail 12 février 1982) 2:33
4. Serrez (Session de travail 17 février 1982) 4:02
5. Métro (c'est trop) (Démo 17 mai 1977) 4:31
6. Dure limite (Session de travail 18 février 1982) 4:04
7. Cendrillon (Acoustique - Session de travail 12 mars 1982) 3:56
8. Argent trop cher (maquette juillet 1980) 4:41
9. Changer les lois (Instrumental - Session de travail Janvier 1979) 5:57
10. Shangaï (Instrumental - Session de travail 1983) 4:24
11. Ordinaire (Session de travail 1980) 2:58
12. Need in Mi (Instrumental - Session de travail 1980) 4:07
13. Ça (Démo 1982) 3:07
14. La même chose (répétition 1983) 3:07
15. Waterfall (Instrumental - Répétition juillet 1980) 2:54
16. Crache ton venin (prise console inédite Bataclan 1994) 6:24

CD 9
Bonus

1. Sur la route (07/06/1977 Olympia - Paris) 4:52
2. Métro (c'est trop) (07/06/1977 Olympia - Paris) 5:44
3. Medley 66 (07/06/1977 Olympia - Paris) 7:24
4. Annonce François Ravard + le public ''Bon anniversaire'' (live 12/11/1979 Montreuil) 0:44
5. J'sais pas quoi faire (live 12/11/1979 Montreuil) 3:28
6. Fait divers (live 12/11/1979 Montreuil) 3:14
7. Facile (live 12/11/1979 Montreuil) 5:01
8. Le Vaudou (est toujours debout) (live 12/11/1979 Montreuil) 4:58
9. Crache ton venin (27/03/1980 CBGB's - New York) 6:19
10. Métro (c'est trop) (27/03/1980 CBGB's - New York) 5:21
11. Ne me regarde pas / Regarde moi (27/03/1980 CBGB's - New York) 4:56
12. Flipper (27/03/1980 CBGB's - New York) 8:35
13. Pourquoi n'essaies - tu pas? (16/02/1981 Olympia) 5:00
14. Les Ils et les Ons (live 17/02/1981 Palais des Sports) 3:05
15. Ploum Ploum (live 17/02/1981 Palais des Sports) 2:19

CD 10
Bonus

1. Le jour s'est levé 4:50
2. Quelqu'un va venir 5:02
3. Tout ça c'est du cinéma 5:33
4. Hygiaphone (Bus Palladium 8 juin 1977) 3:03
5. Métro (c'est trop) (Bus Palladium 8 juin 1977) 5:04
6. Congas (Live - 1981) 1:47
7. Crache ton venin (Live - 1981) 4:30
8. 2000 nuits (Live - 1981) 2:42
9. Le Vaudou (est toujours debout) (Live - 1981) 5:46
10. Prends ce que tu veux (Live - 1981) 3:13
11. Fleur de ma ville (Live - 1981) 4:13
12. Un peu de ton amour (Live - 1981) 4:36

Jean-Louis Aubert - chant, guitare rythmique
Louis Bertignac - guitare solo, chant, choeurs
Corinne Marienneau - basse, chant, choeurs
Richard Kolinka - batterie, percussions
&
(sur "Un Autre Monde")
John Entwistle : cuivres sur T'as Qu'Ces Mots
Paul « Wix » Wickens : accordéon, synthétiseur

Corinne, Jean-Louis, Richard, Louis

12 commentaires:

  1. Un petit coup de fil pour la nouvelle année ?

    Au Cœur de Téléphone :

    CD 1 - Téléphone (1977)
    - http://www24.zippyshare.com/v/VfhKsgpH/file.html

    CD 2 - Crache Ton Venin (1979)
    - http://www24.zippyshare.com/v/Kuyja4AF/file.html

    CD 3 - Au Cœur de la Nuit (1980)
    - http://www24.zippyshare.com/v/g8MMdLke/file.html

    CD 4 - Dure Limite (1982)
    - http://www24.zippyshare.com/v/vMrQwszv/file.html

    CD 5 - Un Autre Monde (1984)
    - http://www24.zippyshare.com/v/0IBSasXk/file.html

    CD 6 - Téléphone, Le Live (1986)
    - http://www24.zippyshare.com/v/ebc0Bmq1/file.html

    CD 7 - Paris '81 (2000)
    - http://www24.zippyshare.com/v/xjPmOFke/file.html

    CD 8, 9 & 10 - Bonus (2015)
    - http://www24.zippyshare.com/v/moddIG6g/file.html
    - http://www24.zippyshare.com/v/2MJJdG5B/file.html
    - http://www24.zippyshare.com/v/WyZ3ahCZ/file.html

    RépondreSupprimer
  2. Non mais allo quoi…
    Bonne année mon Zornounet !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Keith, et réciproquement, évidemment.

      Supprimer
  3. Je te souhaite une très bonne année. Merci pour le coup de Téléphone, pour le Funk, pour Lemmy et pour toutes les belles découvertes.
    Oya

    RépondreSupprimer
  4. Juste pour les bonus pour moi...:D
    Je te souhaite une très bonne année 2016!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage, les remasters méritent le détour.
      Bonne année !

      Supprimer
  5. bonne année à tous et merci pour ce super travail
    On reste en ligne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... plus grand pop rock'n'roll groupe de le france plus précisément veut peut être dire ce commentaire exalté, a moins que ce ne soit qu'un argument destiné a caresser dans le sens du poil l'acheteur potentiel ... c'est pas faux, dans une poétique de groupe a guitare avec frimousse et proche des racines r'n'r, bref le ton téléphone auquel j'adhère surtout pour les 3 premiers albums. les suivants se popifient avec toujours des chansons touchantes, mais aussi des cendrillons qui sont bien mignonnes mais qui s'éloignent du charme originel ... et puis maintenant il faut bien réaliser qu'avec le nombre de meilleurs groupes qui existent on a que l'embarras de la sélection, ce qui permettra j'espère à ces feignasses de dj's de nous passer autre chose que les sempiternelles scies tubesques, donc ras le bol d'"hygiaphone" "smell like teen spirit" "god save the queen" "should i stay" "be bop a lula" que je ne peux plus écouter sincèrement que seul ... fumier de didjés

      Supprimer
    2. @ Je,
      Merci à toi. Bonne année aussi.

      @ Pascal Arcade,
      J'ai les mêmes préférences que toi en matière d'albums sauf que j'y inclus Dure Limite dans sa quasi-entièreté.
      Merci de ton commentaire.

      Supprimer
  6. Ca c'est du cadeau de Noël ! Merci Zorny !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait ce sont les étrennes vu la date de publication. ;-)
      A + JPD !

      Supprimer