jeudi 31 janvier 2013

Grand Jeu, 5ème Edition, 6ème Tour: A rebrousse poil

C'est Charlu qui le dit:
"Le webzine pour lequel je bosse depuis plusieurs mois, me commande un billet sur un album incontournable, dithyrambique, qui a cartonné planétairement, mais qu'on peut pas blairer. Il faudra le défendre quand même!  (Mauvaise foi, préjugés, exubérance, faux-cul... tout est permis, sinon on est viré!)"

En préambule, laissez-moi m'excuser d'avoir légèrement donné dans le hors-sujet. J'aurais pu prendre un U2 (n'importe quel U2), un Prince, un Cure ou un Bob Dylan... Et puis non... J'offre à un ratage intégral, d'un groupe dont j'ai globalement apprécié la carrière, un coup de polish forcément non-mérité. Epicétou !


 
Metallica "St. Anger"
St. Anger, c'est avant tout une histoire de libération... et de renaissance. Débarrassé de son look "pour faire beau dans les vidéos", revenu au plus radical des thrash metals qui soit (pas un solo ! pas une ballade !), Metallica se redécouvre en grand artiste. L'âpreté de la chose peut choquer, rebuter. Il faut s'accrocher, parce que, c'est l'évidence, le talent est là qui ne demande qu'à vous emporter dans un trip réellement hors du commun !
Comme, quelques années plus tard, Lulu (avec le divin Lou Reed au sommet de sa verve lyrique et de sa maîtrise vocale) c'est la preuve que se groupe, parfois américainement ringard (voir la reprise de Bob Seger sur Garage Days ou les cocktails écoeurants country metal ballade de Load et ReLoad) peut, quand il veut, côtoyer les cieux où il voisine alors les plus grands: Bach, Mozart, Coltrane, Lloyd-Webber, Barbelivien.
GRAND !
 
(bon, en fait, c'est une merde infâme avec deux titres tout juste écoutable pour les plus fans des fans, Frantic et la chanson titre. Du coup pas de lien mais deux youtuberies pour les deux titres précités):



Et si vous voulez continuer l'expérience, ce sera à vos risques et périls. Vous ne direz pas que vous n'aviez pas été prévenus.
7/9

51 commentaires:

  1. J'aime bien le thème...pour le disque, j'aurais préféré que tu choisisse Load. Album plus intéressant, à mon sens, et qui a sa part de détracteur;-) Mais je suis pas Mettalicaphile (le Black et Load sont les seuls albums auxquels je me suis intéressé. Celui-là, je trouvais que c'était un peu tout pareil).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais il fallait choisir un album qu'on n'aime pas et j'aime bien Load.
      Franchement, ce thème, à mon avis, est une erreur. Demander à des passionnés de musique de parler en bien d'un album qu'ils n'aiment pas est, à priori, un exercice de style intéressant. Dans les faits, c'est ouvrir la porte à la mauvaise foi ou à un grand n'importe quoi...
      Par exemple, j'aurais bien aimé jouer complètement le jeu mais ça aurait voulu dire se fader l'écoute d'un machin qu'on a franchement pas envie d'entendre... Non merci.

      Supprimer
    2. Je comprend ton dilemme, vu que je l'ai un peu pour la compile. Je pense que je fais l'impasse dessus, du moins dans sa forme habituelle. D'autant que la plupart n'ont pas mis de lien. J'ai peut-être un idée pour proposer un truc à part qui ira pour ce thème, mais j'espère que le prochain sera moins mitigé. C'est marrant comme le post précédent vous étiez tous à proposer des trucs proches, et même un doublon, et ici, ça part dans tous les sens;-)

      Supprimer
    3. Il le sera nettement moins, je te rassure.$
      Evidemment que la plupart a fait l'impasse sur les liens, proposer une daube sur nos blogs jolis, ce n'est pas une option qui fait très envie... :-S

      Supprimer
    4. Hé Hé ! Attend un peu que je te colle le lien vers mon tome 6;-)
      Non, je déconne.
      Quoique...je pense que les opinions vont être partagées (j'ose espérer que tout le monde va pas y voir une daube, par contre:-( Mais ça ressemble pas aux précédentes que j'ai faite.).

      Supprimer
    5. Te voilà servi :
      "Tome 6 (complet). Pochette De Vinci.
      Special Edition (ou Deluxe, pour les pas trop difficiles : y a 1 bonus;-)
      Détournement de thème : pas la compilation habituelle extraites des différents posts des blogueurs participants).
      J'en dis pas plus. Pour les plus téméraires, les plus curieux, les complétistes ou les amateurs de mon travail voulant compléter la série. Sinon, y a le récapitulatif des disques détestés par chacun, dedans;-).

      L'Onde De Choc (GJSF5-T6 Compile Au Poil - 14+1 t)

      Petite dédicace à Charlu (même si ça fait 2 thèmes qu'il m'em... pour trouver une pochette et un titre adéquat et des trucs facile à compiler;-)"

      Bon, toi, j'imagine que vu ce que Zorn il te fait écouter, tu vas tenir au moins 4 minutes;-)

      Supprimer
    6. Bon, ben, ça charge...
      Je reviens après "examen". ;-)

      Supprimer
    7. L'idée est rigolote, le résultat, avouons le, confine à l'inécoutable... Sauf la piste bonus et ses bonnes vibrations.
      Bien joué quand même mais, perso, j'aurais choisi un titre de chaque album faux-cul-isé... Et comme la plupart sont plutôt très bons (on a pas trop tiré sur l'ambulance, ça va), ça aurait pu donner quelque chose d'intéressant.

      Supprimer
    8. Le problème, c'est déjà que y avait pas les liens (et à chaque fois je galère pour avoir tout). Et puis tout ne marche pas à être écouté de cette façon. Evidemment à la première écoute, c'est confus. Moi, j'arrive à l'écouter : au départ, j'avais tendance à perdre le fil. Mais maintenant je trouve que ça se tient bien et t'as même un 3.2.1.0 à l'endroit vers la fin.
      Et les morceaux que j'ai pris sont très bons : c'est des trucs que vous avez posté sans faux-cul-isme avant;-)
      Enfin, merci pour ton avis quand même, mais faire ça avec les disques que vous venez de poster c'était encore plus irréalisable dans les temps;-)

      Supprimer
    9. Et puis je voudrais pas dire...mais moi, je trouve ma compile pas moins écoutable que ton Metallica;-) De toute façon, l'idée m'est venue justement parce que j'étais pas inspiré par les posts. Surtout du fait que j'en connaissais plusieurs, en fait. Qu'aujourd'hui, c'était vraiment une histoire de goût, et que j'avais forcément mes préjugés à moi. Jusque-là, j'avais pas trop ce problème, du fait de l'impression de découvrir en même temps que je compilais, ou d'adhérer au principe, donc même si un truc me plaisait moyen, je trouvais le morceau qui avait le truc qui allait pour que ça me gêne pas de le réentendre. Mais je pense que c'est aussi parce que vous les avez présenté avec de la mauvaise foi, justement, aujourd'hui. Ca aide pas à s'enthousiasmer pour un album quand on te met tout un tas de barrière. En fait, j'ai essayé le Howlin' Wolf et il m'a pas botté, j'ai essayé le MJ et pareil. Pas trouvé la chanson qui accroche. Bon peut-être que j'avais pas assez de recul, de vu d'ensemble, mais vu que je fais au fur et à mesure, c'était peut-être pas à moi de compiler tout ça aujourd'hui;-).
      Mais franchement, moi, j'aime bien ma compile, d'écouter les morceaux comme ça me gêne pas, de perdre les repères. Evidemment, le son et pas tip top, mais ça c'était inhérant à l'idée de départ (à rebrousse poil;-).

      Supprimer
  2. Or donc, Mettalica aurait raté un album, j'ai vraiment du mal à le croire! Si ça tombe, je pourrais l'aimer, ce disque!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en doute mais, sait-on jamais, avec un sens très féminin de la mauvaise foi, ça peut passer... ;-)

      Supprimer
  3. Hello.
    Pas de lien, mais on a au moins des vidéos, je dis que ça au moins c'est du respect du client !
    Merci Zorn.
    Euh, mais non merci ...
    EWG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non merci se doit d'être le crédo de la journée. C'est donc exactement la réponse que j'espérais.
      Merci, Everett. ^_^

      Supprimer
  4. Pas assez écouté leur discographie complète pour juger..je me souviens d'un vieux complètement pourri, mais lequel ??
    Par contre si y'a une reprise de Bob Seger dedans, je vais essayer...

    Tjrs pas de U2 qq part !!! je ferai bien un bonus moi :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dire du bien de U2, même pour déconner, ça me ferait un peu mal au cul. A tout prendre, je préfère louanger une horreur de Rick Wakeman (ça ne manque pas à son catalogue, en plus).

      Supprimer
  5. Qui ose critiquer le PLUS GRAND ALBUM DE HEAVY METAL DE TOUS LES TEMPS (juste devant Lulu) ????? Je veux des noms !!!!!
    Sinon, une petite question : Barbelivien s'est mis au Metal ?????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas plus que Coltrane, Mozart, Andrew Lloyd-Weber ou Bach.
      On parle de grande musique, là ! ^_^

      Supprimer
  6. Je le trouve presque écoutable ce disque je ne comprends pas ce que tu lui reproches. Il est sur Spoty et ça fait 4 minutes que je l'écoute et je ne m'en lasse pas... Donnerait presque envie d'écouter les autres. Moi je l'aime bien ce thème... je ne suis pas d'accord avec toi... J'ai fait de magnifiques découvertes sur le blog The Best of the Worst of Spotify... Même Zorn y est représenté avec ses First recordings ainsi qu'un grand nombre de disques de chez Tzadik (la série Lunatic Fringe?)... Pour le thème j'ai choisi une perle que j'aime vraiment mais au second degré... Il y a quelques disques comme ceux'là... Demain j'en ai choisi un autre dans le même genre... des instrumentaux qui me font rires... Le dreamers Christmas en fait partie... Est-ce que t'en connais d'autres?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne idée. Dans le genre j'avais parlé du In a Metal Mood de Pat Boone, un petit chef d'oeuvre de kitsch et de mauvais gout.
      Des instrumentaux qui font rire ? En général, la plupart des reprises ou un instrument reprend la partie de chant originale me font cet effet là... Et il y a pléthore dans le genre. Le genre muzak, bien sûr ! ^_^ Et donc pas de référence ultime à te propose à brûle-pourpoint.

      Supprimer
    2. J'aurais préféré Pat Boone... Ouf il est sur Grooveshark. Demain la référence ultime... De Come as you are à la Lettre à élise en passant par l'été indien (hélas, pas en version instrumentale)... A demain, j'epère

      Supprimer
    3. je peux te taquiner un peu? Juste un peu.
      Quand j'ai lu ta phrase
      "ça fait 4 minutes que je l'écoute et je ne m'en lasse pas"
      Je me suis dit, ça y est nous sommes bien dans l'ère numérique...

      Supprimer
    4. Je me suis dit exactement la même chose, Antoine.
      Supporter 4 minutes d'un album qui en dure plus de 70 n'est en aucun cas un jugement valable de sa qualité...

      @Sb
      Richard Cheese ?

      J'ai bien du Paul Mauriat, dans le genre kitsch, ça se pose là.

      Supprimer
    5. Richard Cheese, je ne comprends pas tout ce qu'il dit mais c'est pas mal même si je n'ai pas tenu beaucoup plus longtemps que Metallica mais j'y reviendrais si tu pouvais préciser un album en particulier parce qu'il y en a un paquet sur spoty... Paul Mauriat pareil mmh l'accordéon avec cette envolée de violon...

      Supprimer
    6. Richard Cheese, je n'ai que son tout premier dont j'avais fait l'acquisition après l'avoir entendu joué dans une fnac parisienne. Faut dire qu'en plus le titre donnait envie: Lounge Against the Machine !
      Et puis ? Anecdotique et, franchement, comme je n'ai pas poussé l'expérience plus avant, je serais bien en peine de te conseiller quelque album que ce soit.
      Quand à Paul Mauriat (que j'avais même glissé sur ma compil dédiée au printemps), j'en avait téléchargé un bon paquet de titres sur soulseek, le tri fait, il ne restait pas grand chose...

      Supprimer
    7. Etant donné la quantité de musique instantanément disponible en cette nouvelle ère (numérique) le temps passé et le nombre de fois que j'écoute un disque me donne une idée, néanmoins très subjective, de sa qualité.
      A une époque où je n'avais que des vinyles à ma disposition je faisais moins mon difficile mais Chantal Goya même quand t'as moins de 7 ans, c'est hard.

      Supprimer
    8. Je le sais pour l'avoir vécu, il m'est régulièrement arrivé de tomber en amour d'un album que j'avais d'abord sommairement rejeté. Evidemment, avec le temps, on sait plus ce qui a le potentiel de nous plaire et faisons, logiquement, moins d'erreurs de sélection, là le nombre d'écoutes devient un facteur qualitatif, en effet, je ne peux cependant pas m'enlever le sentiment de passer à côté de plein de choses parce que je ne leur ai pas donné le temps qu'elles méritaient...

      Supprimer
  7. Dommage que mon fiston ne participe pas au moin à ce post. Il a partagé un peu ton avis, a davantage réécouté, car il l'a acheté et a maintenant trouvé de quoi aimer. Je crois que son sec continue à lui déplaire. Le guitariste est bien frustré. D'ailleurs c'est pas l'album qui a fait l'objet de la vidéo qui les a suivi pendant un an???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Some Kind of Monster, docu-psychodrame où l'on voit que, finalement, les préoccupations des deux leaders (Ulrich et Hetfield) ont plus à voir avec leurs petits états d'âmes nombrillistes qu'avec l'art. En effet, Kirk Hammett a dû être particulièrement frustré par un album essentiellement dévolu aux éructations post-adolescentes et aux riffs d'Hetfield.

      Supprimer
    2. Quel pied ce docu. SPINAL TAP est largement en dessous. Je le conseille.
      Le Psy et ses postures et ce qu'il coûte chaque jour.
      Le casting du bassiste et comment ils le motivent
      L'interdiction de parler musique quand etc...
      Hilarant
      Sans oublier le pognon, partout le pognon ... Alors? Reste un guitariste qui continue à l'aimer sa guitare. Quel tristesse de le voir approcher une fois qu'il admet que les solo c'est dépassé: "He les gars, écoutez, j'ai fait de la recherche, je pense que ça ça fait moderne..."

      Supprimer
    3. Clair, en l'occurrence, la réalité dépasse largement la fiction. On y rit d'ailleurs presque aussi souvent quoique ce ne fut sans doute pas l'effet souhaité. Et on y plaint aussi Kirk Hammett, pauvre guitariste soliste perdu dans la tempête...

      Supprimer
  8. Metallica? Sans Lou Reed? Ou même avec? No comment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec Lou Reed c'est plutôt mieux parce que, au moins, il y a une ambition artistique totalement absente de l'affreux St Anger qui reste, à ma connaissance, le pire album jamais sorti par un "gros groupe" tous genres confondus. Edifiant.

      Supprimer
  9. Hummm, dire du mal de Metallica c'est presque aussi dangereux que de proposer des liens pour télécharger leurs albums.

    Enfin, ratage ou pas, je joue mon joker. Mais quand même, un album de métal en bois je trouve ça amusant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme il n'y a pas de lien et que ma chronique est positive (^_^), je ne risque rien.

      Supprimer
  10. Le Graaaaand Barbelivien m'a achevé!! Jamais été fan de ces branquignols, pour l'instant la journée est bonne!

    RépondreSupprimer
  11. Hors jeu, nan pas cool , on avait dit un disque avec de la musique dedans. Ah bon s'en est ?
    Ils ont pas triché remarque, la pochette dit bien "eh le prenez pas!"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, une "réussite" sur toute la ligne.

      Supprimer
  12. Metalicaca, brrrhhh!!! C'est comme U2, des monstres incompréhensibles. Un nombre hallucinant de fans pour une zik de merde!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà le genre d'analyse complètement idiote... qu'on peut coller à tous les artistes existants ou ayant existé.

      Supprimer
    2. Tu appelles ça une analyse, toi ? Pour le coup je te trouve bien gentil avec ce que je considère comme un avis péremptoire de quelqu'un qui connait probablement très mal Metallica (ou est généralement allergique au metal et ne perd donc pas une occasion de cracher sa bile)...
      Bref, j'aime bien Toorsch et ses chroniques donc je ne lui en tiendrait pas rigueur mais, je ne le nie pas, il m'a déçu d'ainsi tomber dans la plus crasse et agressive facilité.

      Supprimer
    3. Je ne suis pas d'accord avec Keith on ne peut pas coller ça à tous les artistes il y en a aussi qui n'ont pas un nombre hallucinant de fans. ...et puis une longue et fastidieuse analyse cache parfois un avis péremptoire. Au moins, Toorch a le mérite de faire court.

      Supprimer
    4. Entre passionnés, faire court confine à l'affront. Expliciter un minimum les raisons de sa détestation pour tel ou tel artiste est non seulement nécessaire mais une marque du plus élémentaire respect pour ceux qui aiment ledit groupe.
      Tu n'as qu'à voir, par exemple, mon avis du LSD récemment posté (dans le cadre du grand jeu) sur le Club des Mangeurs de Disques.

      Supprimer
    5. J'ai découvert LSD en même temps que Metallica au collège, pour moi, dans les deux cas, c'est définitivement de la musique d'ado... non compatible (j'aime bien LSD). Je pourrais disserter longtemps sur les raisons pour lesquelles je n'aime pas Metallica, mon avis restera un avis péremptoire. Mais tout avis ou longue dissertation n'est pas nécessairement péremptoire, il suffit de faire la part des choses.

      Supprimer
    6. Je ne suis peut-être pas assez intelligent pour saisir le second degré dans la musique et l'esthétique de Metallica à commencer par les pochettes de leurs disques (vs pochettes psychobilly)

      Supprimer
    7. Une dernière chose : les raisons pour lesquelles je n'aime pas Metallica ne sont pas de bonnes raisons... d'où le côté péremptoire car il n'y a pas de discussion possible...

      Supprimer
  13. Craquage de fin de semaine, ça peut arriver... mais fais gaffe Toorsch... on t'a à l'œil !!!!!

    RépondreSupprimer