samedi 27 juillet 2013

Le reine vise au cœur

Queen "Sheer Heart Attack" (1974)
ou "Transition et qualité"


Queen III, le premier à avoir son propre titre, Sheer Heart Attack. Album transitoire s'il en fut, inégal mais passionnant de bout en bout.

Déjà Brighton Rock, furieux rappel des épisodes précédents, ouvre le bal avec un May simplement au sommet et un groupe au diapason. Ca défouraille sévère ! Killer Queen suit et c'est une autre affaire et, sans aucun doute, le morceau fondateur du versant pop du son que le groupe peaufinera dès son album suivant, grande classe et chanson imparable. Ensuite, Taylor fait du bon boulot sur Tenement Funster mais on se dit que Mercury eût fait bien mieux et, du coup, on reste un peu sur sa faim...

D'autant que la triplette qu'il aurait pu former (les trois morceaux s'enchainant) avec l'efficace art/hard rock Flick of the Wrist et sa conclusion aérienne (Lily of the Valley) eût pu être légendaire, dommage. Ce qui suit s'inscrit directement dans la légende, un autre futur grand classique (versant rock cette fois) habite la fin de cette face A, c'est du lourd, du Queen emblématique, celui-là même qui trônera longtemps en tête des charts avec son pomp rock parfois presque pop, parfois franchement hard. Oui, Now I'm Here est une grande chanson, de celles qui redéfinissent le son d'un groupe qui, présentement, réussit à être chatoyant tout en riffant dru, du bel ouvrage, vraiment... Que ne vient pas contredire le grandiloquent In the Lap of the Gods que les petits gars de Muse ont dû user jusqu'à la corde avant de commettre leurs hommages de Resistance. Las, ce qui fait merveille pour certains n'est qu'accessoire pour les maîtres et on passera donc vite sur cet aimable mais secondaire intermède pour plonger dans le furieux et presque punkoïde Stone Cold Crazy, un rocker court et d'une rare efficacité, parfait jusque dans les feulements félins d'un Mercury toutes griffes dehors.

On s'arrêterait bien là, tiens, en fanfare, mais nous n'en sommes qu'au second morceau de la face B et les gars nous ont réservé quelques douceurs dont ils ont le secret : une berceuse avec Dear Friend (jolie), un petit rock presque latino avec un Misfire un peu kitsch mais sympathique ou une faux-swinguerie rigolote avec Bring Back That Leroy Brown. Pas bien sérieux tout ça mais tellement bon ! Mais il est temps, Fin des intermèdes et arrivée du morceau de Brian, autre étape incontournable de tout album de Queen. En l'occurrence Brian fera mieux que ce She Makes Me (Stormtrooper in Stilletos), probablement le morceau le plus faible de tout l'album d'autant qu'il a tendance à s'éterniser (ou à en donner l'impression) malgré une durée de seulement 4 minutes. Heureusement, Freddie relève le niveau avec son In the Lap of the Gods... Revisited, sorte de power ballad typiquement Queenesque (théâtrale à souhait donc) où le piano et la voix de Mercury font la différence. Une conclusion au niveau d'un bel album (presque) sans temps mort.

Les bonus du présent deluxe sont quasi exclusivement live et pas que d'époque... On se dit qu'EMI n'avait probablement pas beaucoup de matériel pour nous proposer un enregistrement venant d'un live officiel, en l'occurrence le Wembley de 86. Et ce n'est pas un acappella mix de Leroy Brown (oui, bon, rigolo mais fondamentalement sans intérêt) qui relèvera le niveau. Heureusement qu'il y a les BBC sessions et - surtout ! - le remaster tip top de l'album qui font de l'objet un investissement valable, indéniablement.


CD 1
album
1. Brighton Rock 5:08
2. Killer Queen 3:01
3. Tenement Funster 2:48
4. Flick of the Wrist 3:19
5. Lily of the Valley 1:43
6. Now I'm Here 4:10
7. In the Lap of the Gods 3:20
8. Stone Cold Crazy 2:12
9. Dear Friends 1:07
10. Misfire 1:50
11. Bring Back That Leroy Brown 2:13
12. She Makes Me (Stormtrooper in Stilettos) 4:08
13. In the Lap of the Gods... Revisited 3:42

CD 2
bonus
1. Now I'm Here (Live at Hammersmith Odeon, December 1975) 4:25
2. Flick of the Wrist (BBC Session, October 1974) 3:24
3. Tenement Funster (BBC Session, October 1974) 2:58
4. Bring Back That Leroy Brown (A Cappella mix 2011) 2:17
5. In the Lap of the Gods... Revisited (Live at Wembley Stadium, July 1986) 2:35


Freddie Mercury - lead vocals, piano, jangle piano
Brian May - guitars, backing vocals, piano, banjolele, lead vocals on "She Makes Me"
Roger Taylor - drums, percussion, backing vocals, lead vocals on "Tenement Funster", screams on "In the Lap of the Gods"
John Deacon - bass guitars, acoustic guitar, rhythm guitar, almost all guitars on "Misfire", double bass on "Bring Back That Leroy Brown"

1 commentaire:

  1. Merci pour ce bain de jouvence (voir A night at... pour autre comment).

    RépondreSupprimer