jeudi 18 juillet 2013

Premier sacre

Queen "Queen" (1973)
ou "Une étoile est (presque) née"


Il était plus que temps qu'EMI se décide à remplacer les indignes versions cd qui avaient été jusque là éditées.

Ce remaster 2011 arrive donc comme une bénédiction pour enfin savourer les débuts de Queen autrement que par le vieux vinyle "qui gratte", et que tout le monde ne possède pas d'ailleurs.

Pour les néophytes, je me dois de souligner que, si beaucoup d'aspects du "Pomp Rock" que développeront ces fiers britanniques sont déjà présent, on reste au niveau du brouillon.

Cru, inabouti mais aussi d'un charme incroyable, ce premier long-jeu de Queen a vieilli et s'écoute par conséquent plus comme une tranche d'histoire (et quelle histoire !) que comme un grand classique. On y apprécie le Queen qu'on n'entendra plus et qui doit autant à Quicksilver Messenger Service (Liar est psychédéliquement jammy) qu'à Led Zeppelin (ces riffs, ces riffs !!!) ou à Sweet (ces choeurs, ha, ces choeurs !). Pas d'une folle originalité donc mais il faut bien commencer quelque part. Evidemment la voix de Freddie et la guitare de Brian ont déjà quelque chose de bien à elles mais ce n'est qu'un germe qui s'épanouira dès un second album magistral.

Faut-il alors conseiller l'album à ceux qui ne connaissent de Queen que les "tubes" ? J'aurais tendance à répondre oui anticipant le choc qu'ils auront en découvrant que Queen, c'est tout de même un putain de groupe de rock'n'roll !

Quand au contenu du remaster proprement dit et de ses bonus en particulier, je pressens qu'EMI en a gardé sous la semelle histoire de nous proposer, quand la présente édition se sera suffisamment écoulée, un super deluxe avec dvd ou un truc du genre... Du commerce quoi ! Ca n'empêche pas d'apprécier ces "nouveautés" mais on entrevoit l'embrouille...


CD 1
1. Keep Yourself Alive 3:47
2. Doing All Right 4:09
3. Great King Rat 5:42
4. My Fairy King 4:13
5. Liar 6:25
6. The Night Comes Down 4:23
7. Modern Times Rock’n’Roll 1:48
8. Son & Daughter 3:23
9. Jesus  3:44
10. Seven Seas of Rhye... 1:16

CD 2
1. Keep Yourself Alive (De Lane Lea Demo, Dec 71) 3:51
2. The Night Comes Down (De Lane Lea Demo, Dec 71) 4:24
3. Great King Rat (De Lane Lea Demo, Dec 71) 6:09
4. Jesus (De Lane Lea Demo, Dec 71) 5:06
4. Liar (De Lane Lea Demo, Dec 71) 7:54
5. Mad The Swine (June 72) 3:22


Freddie Mercury - lead and backing vocals, piano, Hammond organ on "Liar"
Brian May - electric and acoustic guitars, backing vocals, vocal bridge on "Keep Yourself Alive", piano on "Doing All Right"
Roger Taylor - drums, backing vocals, lead vocals on "Modern Times Rock 'n' Roll", vocal bridge on "Keep Yourself Alive", percussion
John Deacon - bass guitar, acoustic guitar
&
John Anthony - producer, backing vocals on "Modern Times Rock 'n' Roll"
Roy Thomas Baker - producer, sound engineer

4 commentaires:

  1. Ce qui m'a plu avec ce premier album, c'est qu'il se démarquait totalement de la production de l'époque avec cette voix si particulière, cette guitare lyrique, et ces arrangements inédits. Brouillon, c'est sur, mais créatif en diable. Ce premier jet est un bouillon de culture musicale. Tout y est du futur Queen. Il restait à mettre de l'ordre dans tout ça, ce fut fait dès le suivant.
    Car le groupe (ses 2 leaders) hésitait sur la marche à suivre: hard, prog, rock diva, pop, complex, guitar hero, pompeux, simpliste. Ce fut le mélange du tout qui remporta la mise, et le son Queen était né. La forte personnalité de Mercury servant de locomotive au groupe. Ce qui signifie que Queen I est plus un catalogue de se qui va venir, qu'un "concept" album! C'est pourquoi je le vénère comme un très grand album du groupe. Il s'est tout de suite démarqué et à mes yeux, est la quintessence de la musique de Queen, même si c'est un rien bordélique!

    Un grand merci pour I & II repasteurisé, heu remasterisé, et pour les bonus. C'est vrai qu'EMI s'est foutu de notre gueule avec ses CD de supermarché. Mais que j'ai quand même acheté, et au prix fort, en plus!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà, de rien.

      Ensuite, complètement d'accord avec ton analyse comme c'est déjà dit dans mon billet : I est le brouillon de tout ce qui va suivre mais un brouillon de qualité.

      Supprimer
  2. Ben tiens, je ne l'ai pas et que voilà que c'es réparé. Vous m'avez bien l'air emballé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut dire que l'album est bien emballant. ^_^

      Supprimer