jeudi 15 janvier 2015

American Oldies...Roots to Branches

Ca vous tente une petite ballade américaine ? Ca tombe bien, c'est le programme du jour. Enjoie !

HuRT oF THe MiSSiSSiPi
Mississippi John Hurt "The Complete Studio Recordings" (2000)
ou "Blue & Greens"

Tous les enregistrements studio du grand Mississipi John Hurt pour le label Vanguard.
Ces enregistrements datent des années 60 quand l'intérêt pour les vieux bluesmen refit surface grâce à une bande de chenapans britanniques bien décidés à en découdre.
S'en suivit la résurrection d'un certains nombre d'artiste dont Mississipi John Hurt n'est pas des moindre.
Ce triple cd est le parfait compagnon des sessions que le même Mississipi John Hurt enregistra pour le label Okeh dans la seconde moitié des années 20 (Avalon Blues: The Complete 1928 Okeh Recordings).
Au total, John Smith Hurt (son vrai nom) n'aura eu que le temps d'enregister ces 42 tites avant de s'éteindre, le 2 novembre 1966, à l'âge de 72 ans... Quintessentiel, on peut le dire.

CD 1
Today (1966)
1 Payday Hurt 4:21
2 I'm Satisfied 2:55
3 Candy Man 2:56
4 Make Me a Pallet on the Floor 4:34
5 Talking Casey 5:07
6 Corrina, Corrina 1:51
7 Coffee Blues 3:47
8 Louis Collins 4:08
9 Hot Time in the Old Town Tonight 3:33
10 If You Don't Want Me Baby 3:22
11 Spike Driver Blues 3:28
12 Beulah Land 3:43

CD 2
The Immortal Mississippi John Hurt (1967)
1 Since I've Laid My Burden Down 2:45
2 Moanin' the Blues 3:14
3 Stocktime (Buck Dance) 2:05
4 Lazy Blues 1:29
5 Richland Woman Blues 4:02
6 Wise and Foolish Virgins (Tender Virgins) 2:52
7 Hop Joint 2:08
8 Monday Morning Blues 3:58
9 Got the Blues (Can't Be Satisfied) 2:49
10 Keep on Knocking 2:08
11 The Chicken 1:09
12 Stagolee 5:36
13 Nearer My God to Thee 3:27

CD 3
Last Sessions (enregistré en 1966/sorti en 1991)
1 Poor Boy, Long Ways from Home 2:15
2 Boys, You're Welcome 3:03
3 Joe Turner Blues 3:31
4 First Shot Missed Him 1:44
5 Farther Along 3:46
6 Funky Butt 1:59
7 Spider, Spider 1:33
8 Waiting for You 3:40
9 Shortnin' Bread 2:16
10 Trouble I Had All My Days 3:05
11 Let the Mermaids Flirt With Me 3:23
12 Good Morning, Carrie 1:58
13 Nobody Cares for Me 3:44
14 All Night Long 2:47
15 Hey, Honey, Right Away 2:02
16 You've Got to Die 3:31
17 Goodnight Irene 2:26

BoNuS
Mississippi John Hurt "Avalon Blues-Complete 1928 Okeh Recordings" (2008)
ou "Original Folk'n'Blues"

Un conseil en guise de préambule : que ceux qui ne tolèrent que des enregistrements de haute définition passent prestement leur chemin, ils ne trouveraient ici que consternation et agacement. Les autres, ceux pour qui seule la musique importe, peuvent évidemment rester et goûter au talent souvent rigolard d'un bluesman originel moins souvent cité que Robert Johnson, Blind Lemon Jefferson ou Charley Patton mais tout aussi essentiel à la compréhension et l'appréciation pleine et entière du blues des origines.
Or, donc, ces Okeh Recordings de 1928 ont un son peu recommandable, vu leur ancienneté et les conditions de préservation (dont on se doute qu'elles ne furent pas optimales) depuis leur pressage initial, c'est déjà un petit miracle de les retrouver ici d'autant qu'ils ont longtemps été perdu... Comme leur auteur d'ailleurs qui cessa toute activité - Grande Dépression oblige - avant de revenir aux affaires dans les années soixante et de s'éteindre en 1966.
Vous l'aurez compris, c'est une bénédiction que ces précieuses sessions aient finalement refait surface tant le matériel ici présenté est bon et Mississippi John Hurt - alors jeune et plein d'allant - en forme et en verve déroulant son blues folkisant comme autant de standards en devenir. Et si l'intérêt historique de la chose - qu'on se doit de ne pas nier - est évidement présent, c'est réellement par la performance de l'interprète et la qualité de ses chansons que la galette emporte le morceau.
Pour toutes ces raisons, et malgré les restrictions d'usage quand à la qualité sonore, les Okeh Recordings 1928 de Mississipi John Hurt sont essentielles à qui apprécie la note bleue noire-américaine, tout simplement.

1. Frankie 3:21
2. Nobody's Dirty Business 2:51
3. Ain't No Tellin 2:53
4. Louis Collins 2:56
5. Avalon Blues 3:01
6. Big Leg Blues 2:50
7. Stack O'Lee 2:55
8. Candy Man Blues 2:44
9. Got The Blues (Can't Be Satisfied) 2:49
10. Blessed Be The Name 2:45
11. Praying On The Old Camp Ground 2:35
12. Blue Harvest Blues 2:50
13. Spike Driver Blues 3:13

Mississipi John Hurt

THiS LaND iS youR LaND!
Woody Guthrie "My Dusty Road" (2009)
ou "Original Protest Folk"

Woody Guthrie est un rebelle, un vrai, un homme en rébellion contre les injustices, un indigné avant l'heure.
My Dusty Road est une triple anthologie proposant une segmentation thématique du répertoire de ce pilier de la working class étatsunienne. Un premier CD, Woody's "Greatest Hits" (notez les guillemets, Woody n'ayant jamais vendu beaucoup ou voulu se vendre d'ailleurs) propose les grands classiques de son répertoire. On y note les interprétations crues et directes d'un compositeur qui, ni grand vocaliste ni grand instrumentiste, sait avant tout raconter des histoires.
La suite explore les différents aspects de la carrière de cette figure de légende, du gentil baladin seul ou accompagné des Roots ou des collaborations avec Cisco Houston et Sonny Terry et, bien sûr, celui qui retient le plus l'imaginaire et les consciences aujourd'hui, l'agitateur politique, représentant et militant des plus pauvres de ses compatriotes, l'essentielle voix d'une Amérique qui n'a toujours pas fini de souffrir.
Pour la petite histoire, ces enregistrements historiques nous sont parvenus grâce à la trouvaille inattendue, en 2003, des masters originaux qu'on croyait irrémédiablement perdus, les Stinson Masters. My Dusty Road est donc un coffret miraculeux, et essentiel, ça va sans dire.

CD 1
Woody's "Greatest" Hits
1. This land is your land 2:47
2. I ain't gonna be treated this way 2:59
3. Talking sailor 3:09
4. Philadelphia lawyer 2:35
5. Hard travelin' 2:41
6. Jesus christ 2:44
7. The sinking of the reuben james 3:29
8. Pretty boy floyd 3:09
9. Grand coulee dam 2:12
10. Nine hundred miles 2:55
11. I ain't gonna be treated this way 3:00
12. Ship in the sky 2:36
13. Bad repetation 2:51

CD 2
Woody's Roots
1. Poor boy 2:29
2. Worried man blues 3:04
3. A picture from life's other side 3:08
4. Buffalo skinners 3:23
5. Hard ain't it hard 2:43
6. Stewball 3:30
7. Stackolee 3:04
8. Gypsy davy 2:52
9. Little darling pal of mine 2:57
10. What did the deep sea say? 3:02
11. Chisholm trail 2:39
12. Put my little shoes away 2:52
13. Will you miss me when I'm gone? 2:36
14. John henry 2:39

CD 3
Woody the Agitator
1. I'm gonna join that one big union 2:32
2. Hangknot, slipknot 2:35
3. Gonna roll the union on 2:40
4. The ludlow massacre 3:35
5. Sally don't you grieve 2:26
6. Harriet tubman's ballad part 1 3:24
7. Harriet tubman's ballad part 2 3:12
8. Tear the fascists down 2:10
9. When the yanks go marching in 2:45
10. You can hear my whistle blow 2:26
11. Union burying ground 3:08
12. You gotta go down and join the union 2:42

CD 4
Woody, Cisco, and Sonny Jam the Blues, Hollers, and Dances
1. Train breakdown 2:34
2. Do you ever think of me? 3:09
3. Guitar rag 2:22
4. Square dance medley 3:53
5. Guitar breakdown 2:23
6. Raincrow bill 2:39
7. Ain't nobody's business 2:45
8. Stepstone 2:55
9. Ezekiel saw the wheel 2:45
10. Bile them cabbage down 2:49
11. Danville girl 3:46
12. Guitar blues 2:59
13. Brown's ferry blues 2:49
14. More pretty girls than one 2:57
15. Sonny's flight 3:42

Woody Guthrie - vocals, guitar, mandolin,
&
Cisco Houston
- guitar, harmony vocals
Sonny Terry - harmonica

Woody Guthrie

WHiTe JaZZ
Stan Kenton "Eight Classic Albums" (2011)
ou "Swinging for WASPs"

Un ponte du swing blanc dans une Amérique qui aime à s'encanailler sur les pistes de danse mais pas encore à se mélanger avec des individus à la peau sombre pourtant créateurs du genre, Stan Kenton qu'il s'appelle le gars au sourire allbright et, au costard tiré à quatre épingles et à la coupe bien dégagée autour des oreilles, un petit gars qui présente bien.
Chez nous, où les peaux sombres précitées sont souvent venu se réfugier du ségrégationisme de leur mère patrie, Stan Kenton est pour ainsi dire un inconnu et pourtant, quel talent, quel swing ! En tant que leader de son propre Big Band ou comme le pianiste virtuose qu'il fut, Stan s'y entendait pour faire secouer maints fessiers blancs en de trémoussantes bacchanales, ce que démontre aisément la sélection de 8 albums contenu dans le coffret un peu beaucoup cheap mais pas inutile où, cependant, contrairement à son titre, tout n'est pas exactement classique. En effet, si les galettes instrumentales dévouées à son Big Bang et au bon gros swing qu'il savait produire s'écoutent telles que les délicieuses sucreries jazzy qu'elles sont, celles qui incluent des vocaux et/où glissent vers la musique d'ascenseur (The Ballad Style, quelle purge !) sont nettement moins enthousiasmantes. Comme ça représente tout de même la moitié de la proposition, on peine à considérer le coffret comme une pleine réussite. Ceci dit, l'autre moitié, le VRAI classique Sketches on Standards en tête, avec ses rutilants big-bands ô combien bien menés et arrangés, rattrape largement le coup et fait de l'objet une incontestable trouvaille en plus d'un petit morceau de l'histoire du jazz blanc américain.
Pour la petite histoire, on dit que Kenton n'aurait pas beaucoup apprécié que, en 1956, les critiques du magazine Down Beat livrent l'entièreté de leurs awards à des musiciens noirs, s'en suivirent des accusations de racisme toujours démenties par un Kenton répliquant qui travaillait régulièrement avec des instrumentistes afro-américains. Quoique cette petite anecdote révèle sur la personnalité de cette figure du jazz américain des années 50, sa musique pour Big Band reste chaudement recommandée.

CD 1
- Sketches on Standards (1953)

1. Sophsticated Lady 3:15
2. Begin The Beguine 3:02
3. Loverman 2:48
4. Pennies From Heaven 2:57
5. Over The Rainbow 3:03
6. Fascinatin' Rhythm 2:42
7. There's A Small Hotel 2:43
8. Shadow Waltz 2:34
9. Harlem Nocturne 3:08
10. Stella By Starlight 3:18
11. Dark Eyes 2:13
12. Malaguena 2:32
13. Spring Is Here 3:21
14. I'm Glad There Is You 4:15
- With Voices (1957)
15. Dancing In The Dark 2:04
16. Sophisticated Lady 2:32
17. Softly 2:59
18. Eager Beaver 3:29
19. Women Usually Do 2:44
20. After You 3:22
21. Temptation 2:28
22. Walk Softly 2:52
23. Opus In Chartreuse 2:58
24. All About Ronnie 3:03
25. Interlude 2:36
26. Lullaby Of The Leaves 2:00

CD 2
- Duet (with June Christy) (1955)

1. Ev'rytime We Say Goodbye 3:52
2. Lonely Woman 5:57
3. Just The Way I Am 3:56
4. You're Mine, You 3:13
5. Angel Eyes 4:22
6. Come To The Party 3:13
7. Baby, Baby All The Time 2:22
8. We Kiss In A Shadow 1:57
9. How Long Has This Been Going On 4:59
- Two Much (with Ann Richards) (1960)
10. It's A Wonderful World 4:08
11. The Morning After 4:13
12. I Was The Last One To 4:05
13. My Kinda Love 4:48
14. I Got Rhythm 4:17
15. No Moon At All 4:50
16. Don't Be That Way 3:59
17. Suddenly I'm Sad 4:21
18. Nobody Like My Baby 3:20
19. All Or Nothing At All 4:04


CD 3
- Standards in Silhouettes (1959)
1. Willow Weep For Me 5:51
2. The Thrill Is Gone 4:54
3. The Meaning Of The Blues 5:27
4. When Sunny Gets Blue 4:47
5. Ill Wind 5:26
6. Django 5:03
7. I Get Along Without You Very Well 5:04
8. Lonely Women 5:32
- The Stage Door Swings (1958)
9. Lullaby Of Broadway 2:40
10. The Party's Over 2:56
11. Baubles, Bangles And Beads 2:43
12. Ev'ry Time We Say Goodbye 3:16
13. Whatever Lola Wants 2:27
14. Bali Ha'i 2:04
15. Hey There 2:30
16. Younger That Springtime 2:58
17. On The Street Where You Live 2:09
18. I Love Paris 2:27
19. I've Never Been In Love Before 3:13
20. All At Once You Love Her 2:36

CD 4
- Back to Balboa (1958)
1. The Big Chase 4:16
2. Rendezvous At Sunset 4:15
3. Speak Low 3:27
4. My Old Flame 4:02
5. Out Of This World 5:43
6. Begin The Beguine 3:41
7. Get Out Of Town 2:37
8. Royal Blue 5:50
9. I Concentrate On You 3:21
10. Beyond The Blue Horizon 3:32
- The Ballad Style of Stan Kenton (1958)
11. Then I'll Be Tired Of You 3:05
12. More Than You Know 3:19
13. When The Stars Looked Down 2:50
14. The End Of A Love Affair 2:50
15. A Sunday Kind Of Love 3:32
16. Moon Song 3:08
17. Early Autumn 3:32
18. How Am I To Know? 3:26
19. The Things We Did Last Summer 3:17
20. We'll Be Together Again 3:09
21. How Deep Is The Ocean 3:11
22. The Night We Call It A Day 2:37

Stan Kenton

par Cabu (RIP)

THe iNFLueNCe
Fats Domino "The Paramount Years" (1996)
ou "The (Fats) Prince of the Rhythm 'n' Blues"

Prince du rhythm'n'blues (et du rock'n'roll) de la Nouvelle-Orléans, influence majeure sur la vague métissée qui va bientôt déferler sur une Amérique qui ne s'en remettra pas, Fats Domino est ce qu'il est convenu d'appeler une légende.
Les 63 titres proposés, majoritairement issus de ses années les plus fastes (les années 50 et 60), démontreront, s'il en était besoin,  ses exceptionnelles capacités de compositeur de petites chansons ultra-efficaces, souvent pleines de joie de vivre, servant, grosso modo, à faire tressauter les popotins d'une jeunesse noire américaine en pleine révolution (les droits civils viendront bientôt). La musique de Fats ? C'est léger, c'est frais, c'est distrayant, toujours bien joué et bien chanté (Fats est un bon vocaliste et un excellent pianiste) et, évidemment !, une tranche essentielle dans l'évolution de la musique populaire en tant qu'art.
Toujours bel et bien vivant, moins cité comme influence viscérale du rock'n'roll que ses comparses d'alors, de Little Richard à Chuck Berry en passant par Bo Diddley, et tous ceux que j'oublie probablement, Antoine "Fats" Domino est une valeur à réévaluer, par ce coffret un peu cheap dans sa présentation mais essentiel dans son contenu, par exemple. 

CD 1
1. When I'm Walking (Let Me Walk) 2:13
2. I Got A Right To Cry 2:28
3. There Goes My Heart Again 2:27
4. Just A Lonely Man 2:20
5. Red Sails In The Sunset 2:38
6. Bye Baby,Bye Bye 2:25
7. Forever,Forever 2:19
8. I'm Livin' Right 2:06
9. Can't Go On Without You 2:15
10. Land Of 1000 Dances 2:25
11. Song For Rosemary 2:28
12. Tell Me The Truth,Baby 2:17
13. I Don't Want To Set The World On Fire 2:38
14. You Know I Miss You (Version 2) 2:32
15. Fats On Fire 2:10
16. The Land Of Make Believe 2:33
17. Old Man Trouble 1:53
18. Love Me 2:55
19. Mary,Oh Mary 2:18
20. Gotta Get A Job 2:05
21. The Fat Man (Version 2) 2:32
22. Valley Of Tears (Version 2) 2:16
23. Fats' Shuffle 2:24
24. I'm A Fool To Care 2:24

CD 2
1. When My Dreamboat Comes Home (Version 2) 2:26
2. Wigs 2:12
3. Trouble In Mind (Version 2) 2:50
4. Man That's All (Another Muleversion 1) 2:41
5. Kansas City 2:27
6. Reelin' And Rockin' 2:13
7. Slow Boat To China 1:55
8. Monkey Business 2:52
9. Heartbreak Hill 3:03
10. (I Met) The Girl I'm Gonna Marry 2:15
11. Why Don't You Do Right 2:45
12. Ballin' The Jack 1:56
13. Lazy Lady 2:45
14. Goodnight Sweetheart 2:44
15. Let Me Call You Sweetheart 2:22
16. That Certain Someone 2:08
17. Nobody Needs You Like Me 2:25
18. Who Cares 3:01
19. Something You Got Baby 2:25
20. If You Don't Know What Love Is 2:28
21. Packin' Up 2:41
22. (All Of My Life) For You 1:56
23. Sally Was A Good Old Girl 2:10
24. A Whole Lot Of Trouble 2:07

CD 3
1. If I Get Rich 3:37
2. My Old Time Used To Be 4:22
3. Any Old Time 3:07
4. Shame On You 3:43
5. Sleeping On The Job 3:26
6. The Girl I Love (Version 2) 3:39
7. After Hours/I Almost Lost My Mind 5:52
8. Just Can't Get New Orleans (Off My Mind) 2:39
9. Move With The Groove 2:47
10. Love Me 3:04
11. Something About You Baby 2:47
12. If I Get Rich (Alternate Track) 3:37
13. Who Cares (Alternate Track) 3:05
14. I'm Walkin' (1990) 2:48
15. Blueberry Hill (1990) 2:31

Fats Domino

HyMN To THe KiNG
Elvis Presley "Complete 68 Comeback Special: 40th Anniversary Edition" (2008)
ou "Un vrai morceau d'histoire"

C'est un authentique évènement de la télévision américaine, la relance de la carrière d'une icone du rock'n'roll aussi... Ha le '68 Comeback du King, c'est quand même quelque chose !
Il n'est sans doute pas inutile de situer la chose. En cette fin des années 60, fatigué de se perdre dans une collection de nanars hollywoodiens généralement peu recommandables accompagnés d'albums n'atteignant que très fugitivement le rock'n'roll séminal de ses flamboyants débuts, Elvis aspire à un retour aux sources, à un retour à son vrai métier : la scène. Toujours prompt à saisir l'opportunité et doté d'un certain talent pour créer l'évènement, le Colonel Parker organise avec le network NBC un show de Noël destiné à magistralement remettre son poulain sur les rails de la gloire... Et y réussit au-delà de toute espérance. Le show, bientôt connu sous le nom du '68 Comeback, ravive nettement l'intérêt, sa captation sur rondelle noire se glisse dans le top 10 des charts, une première pour le King depuis le début des années soixante. Outre le succès populaire, c'est une libération pour un Elvis qui peut enfin choisir le matériau qu'il va s'approprier, les musiciens qui vont l'accompagner, et s'y amuse audiblement beaucoup.
Parce que tout ceci est d'un réel intérêt, que vous aimiez le King ou pas, parce qu'Elvis Presley est tout de même un vocaliste hors du commun confinant au génie quand le matériau proposé est à la hauteur de son timbre de velours noir (c'est le cas ici), le coffret quatre CDs commémorant les quarante ans de cette ô combien libératrice relance, où on retrouve non seulement l'album d'origine dûment remasterisé mais aussi l'intégrale des captations d'époque et même des extraits des répétitions, est un objet essentiel en plus d'être classieusement présenté.

CD 1
Original Album
1. Medley: Trouble/Guitar Man 3:29
2. Medley: Lawdy, Miss Clawdy/Baby, What You Want Me To Do/Heartbreak Hotel/Hound Dog/All Shook Up/Can't Help Falling In Love/Jailhouse Rock/Love Me Tender 14:42
3. Medley: Where Could I Go But To the Lord/Up Above My Head/Saved 7:35
4. Medley: Blue Christmas/One Night 5:34
5. Memories 3:20
6. Medley: Nothingville/Big Boss Man/Guitar Man/Little Egypt/Trouble/Guitar Man 6:43
7. If I Can Dream 3:22
8. It Hurts Me 2:32
9. Let Yourself Go 2:37
10. A Little Less Conversation 1:46
11. Memories 3:08
12. If I Can Dream 3:09

CD 2
First "Sit Down" Show
1. That's All Right 4:08
2. Heartbreak Hotel 2:54
3. Love Me 3:12
4. Baby, What You Want Me To Do 5:44
5. Blue Suede Shoes 2:20
6. Baby, What You Want Me To Do 4:02
7. Lawdy Miss Clawdy 3:02
8. Are You Lonesome Tonight? 2:51
9. When My Blue Moon Turns To Gold Again 0:38
10. Blue Christmas 2:36
11. Trying To Get To You 2:49
12. One Night 3:57
13. Baby, What You Want Me To Do 5:10
14. One Night 2:37
15. Memories 3:26
First "Stand Up" Show
16. Heartbreak Hotel 1:28
17. Hound Dog 0:46
18. All Shook Up 1:58
19. Can't Help Falling In Love 2:18
20. Jailhouse Rock 1:59
21. Don't Be Cruel 1:42
22. Blue Suede Shoes 2:33
23. Love Me Tender 4:17
24. Trouble 3:01
25. Baby, What You Want Me To Do 3:05
26. If I Can Dream 3:16

CD 3
Second "Sit Down" Show
1. Heartbreak Hotel 4:12
2. Baby, What You Want Me To Do 3:27
3. Introductions 2:16
4. That's All Right 3:07
5. Are You Lonesome Tonight? 4:00
6. Baby, What You Want Me To Do 3:24
7. Blue Suede Shoes 2:26
8. One Night 3:19
9. Love Me 4:14
10. Trying To Get To You 3:04
11. Lawdy, Miss Clawdy 2:57
12. Santa Claus is Back In Town 1:17
13. Blue Christmas 4:02
14. Tiger Man 3:11
15. When My Blue Moon Turns To Gold Again 1:17
16. Memories 3:15
Second "Stand Up" Show
17. Heartbreak Hotel 1:23
18. Hound Dog 0:46
19. All Shook Up 1:37
20. Can't Help Falling In Love 2:25
21. Jailhouse Rock 2:00
22. Don't Be Cruel 1:37
23. Blue Suede Shoes 2:46
24. Love Me Tender 3:31
25. Medley: Trouble/Guitar Man 5:10
26. Medley: Trouble/Guitar Man 2:32
27. If I Can Dream 3:20

CD 4
First Rehearsal
1. I Got a Woman 2:47
2. Medley: Blue Moon/Young Love/Oh, Happy Day 2:21
3. When It Rains It Really Pours 2:55
4. Blue Christmas 3:28
5. Medley: Are You Lonesome Tonight?/That's My Desire 3:12
6. That's When Your Heartaches Begins 0:49
7. Peter Gunn Theme 1:37
8. Love Me 1:45
9. When My Blue Moon Turns To Gold Again 1:52
10. Medley: Blue Christmas/Santa Claus is Back In Town 3:03
Second Rehearsal
11. Danny Boy 1:35
12. Baby, What You Want Me To Do 3:22
13. Love Me 2:38
14. Tiger Man 3:14
15. Santa Claus is Back In Town 2:44
16. Lawdy, Miss Clawdy 2:18
17. One Night 2:19
18. Blue Christmas 2:49
19. Baby, What You Want Me To Do 1:26
20. When My Blue Moon Turns To Gold Again 1:14
21. Blue Moon of Kentucky 1:43



Elvis!

9 commentaires:

  1. American Oldies: Roots to Branches

    Mississipi John Hurt "The Complete Studio Recordings" (2000)
    - http://www28.zippyshare.com/v/Jl10pwJ5/file.html
    - http://www28.zippyshare.com/v/sUL3lmDT/file.html
    - http://www28.zippyshare.com/v/v0JtY7s8/file.html

    Mississipi John Hurt valon Blues-Complete 1928 Recordings" (2008)
    - http://www28.zippyshare.com/v/SVz85Iui/file.html

    Woody Guthrie "My Dusty Road" (2009)
    - http://www28.zippyshare.com/v/Ra3F0Lf5/file.html
    - http://www28.zippyshare.com/v/5R4mrfJ2/file.html
    - http://www28.zippyshare.com/v/NIC0jEzR/file.html
    - http://www28.zippyshare.com/v/iB4gyCNA/file.html

    Stan Kenton "8 Classic Albums" (2011)
    - http://www28.zippyshare.com/v/MQoYicZ9/file.html
    - http://www28.zippyshare.com/v/XprQB6MM/file.html
    - http://www28.zippyshare.com/v/1Vnh0wcH/file.html
    - http://www28.zippyshare.com/v/Q2hvck0i/file.html

    Fats Domino "The Paramount Years" (1996)
    - http://www28.zippyshare.com/v/1S0MEyGd/file.html
    - http://www28.zippyshare.com/v/PhJ3MHVv/file.html
    - http://www28.zippyshare.com/v/RQ7GPLEw/file.html

    Elvis Presley "Complete 68 Comeback Special: 40th Anniversary Edition" (2008)
    - http://www28.zippyshare.com/v/nLxA3R0z/file.html
    - http://www28.zippyshare.com/v/s8drUEUN/file.html
    - http://www28.zippyshare.com/v/vH8AFE3O/file.html
    - http://www28.zippyshare.com/v/I5aZimKc/file.html

    RépondreSupprimer
  2. Wouaaa !
    Je fais mon gourmand, et me jette tout le Fats derrière la lavallière !
    Merci Zornee :)

    RépondreSupprimer
  3. Moi je prends Elvis ! Merci !
    Vincent

    RépondreSupprimer
  4. Hello,
    moi je m'en vais sur les rives du Mississipi, merci à toi, c'est grandiose !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et merci de ton commentaire.
      Bon choix. Enjoie !

      Supprimer
  5. De beaux choix, dans un vaste theme!

    Mississippi John Hurt (rien que le nom, deja!): indispensable
    Woody Guthrie: probablement aussi
    Fats Domino: bah oui aussi tiens :) Meme si c'est plus leger, y'a pas de mal a se faire du bien!
    Elvis: A la (belle) relance, mais pas pour longtemps. Le choc a du etre rude a encaisser: seulement 10 ans avant il etait le roi sans conteste, mais en 1968 sa musique semble tellement a rebours... L'appel de Vegas sera helas le plus fort, alors qu'il avait largement de quoi rester pertinent, meme dans un style probablement deja desuet.

    Quant a Stan Kenton: sur le papier il avait tout faux: blanc, californien, un gout pour les arrangements sophistiques (et parfois kitsch)... et quelques remarques parfois malheureuses. Impossible pour la critique new yorkaise de s'y interesser. Il y a pourtant de nombreuses pepites pour qui sait creuser (les mievreries sus-citees etant un passable oblige pour tous les Big Band de l'epoque, Ellington ou Basie n'y coupaient pas non plus): du swing ravageur, parmi les premiers echos latins, et de grandes contributions a ce qu'on appelera "third stream" (cette manie d'inventer des termes quand on ne sait pas comment ranger la musique!). Aujourd'hui il a heureusement ete plus ou moins rehabilite, devenant meme une reference academique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vastissime thème sur lequel je reviendrai probablement.
      Merci de ton beau commentaire et, en particulier sur ta juste analyse de Mr. Kenton.

      Supprimer