vendredi 4 octobre 2013

Helena et ses Garçons

Helena Noguerra "Année Zéro" (2013)
ou "La Belle et les Bêtes"


Il y a eu un sacré tintouin sur Année Zéro parce que, supposément, Helena y prenait le contrôle pour la première fois, menait enfin sa barque et s'affirmait, en un même et allègre mouvement, comme sa propre chose... Une artiste réinventée, en somme.

Fi de ces verbiages médiatico-parisianistes ! Année Zéro s'inscrit totalement dans l'esthétique pop depuis toujours défendue par Helena, quelque soit le créateur qui lui offrait ses plages... Et tant mieux !, parce que Mlle Noguerra est une Pop Lady comme le paysage musical français (bien qu'elle soit belge et d'ascendance portugaise) n'en vit que trop rarement.

Présentement, Helena couvre tout le spectre : du rock (The End of the Story, Tom, We Have No Choice, duo avec sa grande sœur), de la chanson balladeuse (Monsieur Paul, The Horizon, Appelle-Moi) dans laquelle on la sent particulièrement "Hardy", de la pure french pop (Ceux que j'ai embrassé, Mon Lucifer, If, Le Premier Jour, Elvis), et même des trucs assez improbables (Michèle et Michèle duo robotique avec Anna Mouglalis) et quelques petites surprises (je ne vais quand même pas tout dévoiler !). Bien sûr, tout n'est pas parfait mais les bas, heureusement peu nombreux, sont aisément compensés par des hauts de qualité. Aussi, contrairement à ce que le rouleau compresseur journalistique aurait pu le laisser penser, la belle Helena n'y fait pas tout même si elle est seule créditée sur 3 des 13 titres et présente sur la plupart des autres. Qui plus est, l'équipe réunie pour la circonstance est solide et bien employée, Mlle Noguerra a donc su s'entourer, on se doute que ses nombreuses connexions ont aidé mais, enfin, elle l'a fait ! Ha oui, l'album parle d'amour (what else?) et d'hommes puisque c'est une femme hétérosexuelle et vorace qui écrit... Classique dans le domaine mais, bon, on ne pense qu'à ça, dit-on...

Album frais sachant se faire tantôt dynamique, tantôt vaporeux, tantôt carrément sensuel (Jennifer Charles, sort de ce corps !), Année Zéro est la suite logique des aventures de la mannequin, actrice, animatrice, chanteuse, romancière (mais que ne fait-elle pas ?!), pop idol à la quarantaine épanouie, artiste finalement assez rare (hors battage promotionnel de rigueur) méritant qu'on se penche sur ses œuvres... A commencer par le petit dernier, tiens !


1. The End of the Story 3:45
2. Ceux que j'ai embrassés 4:02
3. Monsieur Paul 2:31
4. Mon Lucifier 3:46
5. If 2:32
6. Tom 4:44
7. Le premier jour 3:36
8. The Horizon 4:25
9. The Letter U 2:36
10. Michèle et Michèle (avec Anna Mouglalis) 2:51
11. We Have No Choice (avec Lio) 2:55
12. Elvis 3:43
13. Appelle-moi 2:58


Helena Noguerra - chant
Anna Mouglalis - chant (10)
Lio - chant (11)
Philippe Eveno - guitares, production
Raphaël Léger - batterie
Ben Molinaro - basse
Nicolas Schindler - programmation
Brahim Maalouf - trompette
Jean-Philippe Hertaud - claviers
Tanel Derard - guitares, chœurs
Pablo Lepetit - basse, claviers, chœurs
David Moulie - cor
Louis Seguin - hautbois
Benjamin McConnell - batterie
Anna Gravoin, Béatrice Muthelet, David Braccini, Christophe Morin - cordes
Nicolas Guiraud - orchestrateur (1, 3)

9 commentaires:

  1. Il me fallait au moins ce déclencheur pour prendre le disque. J'ai déjà beaucoup tremblé de bonheur sur le disque de LIO (Co écrit par... zut, j'ai oublié Je reviens A+....., je ne ferme pas la parenthèse

    RépondreSupprimer
  2. voilà, "Dites Au Prince Charmant " avec Peter Von Poehl qui lui aussi lui a proposé une pop raffiné)
    A suivre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop pop pour moi ce "Année Zéro" mais j'en profite pour rebondir sur Peter Von Poehl qui signe Espérances Mathématiques avec Marie Modiano... Tip top surtout l'arrière plan musical.

      Supprimer
    2. C'est quoi ta "limite pop", en fait ?
      Connait le Modiano que par un passage télé, pas donné envie mais, si tu le dis.. A voir... Enfin, à écouter surtout !

      Supprimer
  3. Waooo ! Putain de belle surprise !!!
    La demoiselle chante bien et les chansons sont superbes. Très tendres, très pop. Ça rock'and'rolle même gentiment (Tom, We Have no Choice). Avec au milieu un pur chef d'œuvre qui s'intitule "Michèle & Michèle", un titre qui file le frisson.
    Ça me rappelle l'époque où JP nous proposait les disques de Mareva Galanter sur "Girls Do it Better".
    Méga Thanxxx Mister Zornie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'album est à l'image de ceux qui l'ont précédé... Parce qu'Helena est bonne, faudrait voir à ne pas l'oublier (et ça n'a rien à voir avec son physique particulièrement avantageux, hein !) !

      Supprimer
  4. Cool! Je le cherchais partout sans le trouver. J'aime beaucoup ses disques et l'extrait que j'ai entendu m'a énormément plu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as dû être satisfait, tant mieux ! ^_^

      Supprimer