mercredi 5 février 2014

Harper's Bizarre

Don Harper "Homo Electronicus" (1974)
ou "L'improbable"


Voici un album perdu dans les limbes, un que vous ne trouverez que très difficilement au fin fond d'un bac vinyl d'occasion, un improbable d'une époque aujourd'hui révolue.

Si l'album est officiellement mené par le violoniste fusionneur Don Harper, pas franchement resté dans les annales il faut l'avouer, le véritable leader en est Alan Bascombe aux claviers créateurs d'ambiances omniprésents mais également au vibraphone et au saxophone qui truste largement l'album de ses trouvailles aujourd'hui un peu désuètes.
Au programme, 6 titres soit 4 originaux complémentés de deux thèmes célèbres de la télévision britannique, celui de la légendaire série Docteur Who et de l'équivalent d'outre-manche de Stade 2 (World of Sport) tous deux assez anecdotiques, et particulièrement kitsch pour le second, si plutôt bien troussés. L'intérêt, de fait, se trrouve plus dans les compositions originales et particulièrement sur un Cold Worlds qui, émaillé des vocalises de Norma Winstone, rappellera une autre formation des septantes spécialisées dans l'illustration sonore des films d'horreur transalpins, le fameux Goblin partenaire régulier du réalisateur Dario Argento.
Entre jazz fusion, rock progressif et musique électronique antédiluvienne, Homo Electronicus touche le plus évidemment au but quand les structures se dispersent et que le climat devient la préoccupation principale comme sur les trois épopées de plus de 10 minutes. Et si on n'est pas exactement chaviré par l'originalité de la chose, force est de constater qu'une écoute nostalgique révèle un album qui ne mérite décemment pas l'oubli dans lequel il est tombé. Alors, certes, c'est daté mais plaira à tous ceux qui apprécient l'esprit de liberté d'une période où le rouleau compresseur de l'industrie discographique tiroir-caisse n'a pas encore tout nivelé par le bas. Etat de fait heureusement régulièrement démenti par moult labels indépendants aux préoccupations plus artistiques que commerciales.

Homo Electronicus est une jolie petite curiosité, une vraie rareté aussi que je vous invite à découvrir.


1. Dr. Who Theme 4:19
2. Cold Worlds 11:35
3. Fiddle Chop 4:26
4. The Blue Brook 10:05
5. Nightmare 10:35
6. World of Sport 2:40


Don Harper - electric violin, viola
Alan Branscombe - piano, electric piano, synthesizers, vibraphone, alto & soprano saxophones
Dick Abel - guitar
Harold Fisher - drums, percussion
&
Norma Winstone - vocals on Cold Worlds

1 commentaire:

  1. Please, re-up the album, the link is dead!
    Many thanks!
    Stefan

    RépondreSupprimer