dimanche 8 décembre 2013

The Boys are back!

Pet Shop Boys "Electric" (2013)
ou "Another Great Synthpop Show"


9 mois (!) après un Elysium qui avait surpris par son côté largement downtempo, revoici les Pet Shop Boys avec leur 12ème album studio, une auto-célébration de leur grandeur dance-pop, un retour aux sources mais pas seulement...

Pas seulement parce que, si indéniablement, Electric convoque un maniérisme mélodique et compositionnel rappelant leurs années 80, il bénéficie aussi des acquis, de l'expérience d'un duo s'étant toujours tenu au fait des nouveautés de la scène dance/pop/electro sans, pour autant, se laisser jamais emporter trop loin de sa "comfort zone", quelque part entre Kraftwerk, Giorgio Moroder et New Order, la "gaytitude" triomphante en sus. Pour parvenir à leurs fins, Tennant et Lowe ont eu recours aux services de Stuart Price (Les Rythmes Digitales, Scissor Sisters, The Killers jusque la renaissance inattendue et saluée de Take That avec Robbie Williams), un choix judicieux étant donné le caractère upbeat et rétro de l'album, domaine où excelle le producteur. Et puis il y a l'art, consommé mais qu'on avait plus connu aussi flamboyant depuis Very en 1993, de pondre de la mélodie facile, une entreprise pas si simple que ça comme le savent tout ceux qui ont, un jour ou l'autre, tâté de la composition. Et quand ils ne font pas eux mêmes, ils surprennent par leur choix de reprise comme ici avec The Last to Die, une exemplaire réussite ceci dit en passant, emprunté au répertoire du Boss, Bruce Springsteen.

Au bout du compte, album rappelant les débuts héroïques du duo londonien, Electric est une ébouriffante réussite, un déroulé de classe de synthpop comme beaucoup de jeunes formations tentent d'en produire aujourd'hui mais dont deux vieux sorciers ont réussi à accoucher. Recommandé.


1. Axis 5:32
2. Bolshy 5:44
3. Love Is a Bourgeois Construct 6:41
4. Fluorescent 6:14
5. Inside a Dream 5:37
6. The Last to Die 4:12
7. Shouting in the Evening 3:36
8. Thursday 5:02
9. Vocal 6:34


Neil Tennant
Chris Lowe
&
Stuart Price – additional vocals (3), producer, engineer, additional programming, mixing
Andy Crookston – additional vocals (3)
Luke Halls – additional vocals (3)
Pete Gleadall – additional engineering and programming (3, 6, 9), additional vocals (3)
Adam Blake – handclaps (5)
Jessica Freedman – additional vocals (8)
Katharine Anne Hoye – additional vocals (8)

7 commentaires:

  1. J'ai toujours eu beaucoup de tendresse pour ce groupe, même si je me suis contenté d'un bestof. Je vais jeter une oreille ici du coup ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand à moi, si j'ai écouté chaque album depuis Very, je ne leur ai prêté qu'une fugitive attention... Pas cette fois parce que j'y retrouve les vrais Pet Shop Boys, enfin !

      Supprimer
  2. Très bon groupe de pop largement sous-estimé à mon humble avis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au mien aussi. Il faut dire aussi que les sorties discographiques de ces deux dernières décennies peinaient à égaler le niveau des débuts, plus ici.

      Supprimer
  3. Simplement jouissif, rien que le "Love is a Bourg.." manipulé à partir d'un air connu de Michael Nyman lui même repris d'un air de Purcel est une bombe d'euphorie. Dans le même genre j'avais adoré "The Sodom and Gomorrah Show" de Fundamental pas si mauvais que ça, même mieux. La version en couleur des NEW ORDER...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La version en couleur de New Order ? Bien vu !

      Supprimer