dimanche 20 avril 2014

France Dimanche (3)

Jean-Louis Murat "Parfum d'Acacia au Jardin" (2004)
ou "Jean-Louis en toute intimité"

     Quelque part entre le massif et excellent Lilith et le petit, précieux, pop et recommandé aussi A Bird on a Poire (collaboration avec son bassiste également membre d'AS Dragon, Fred Jimenez compositeur, et la vocaliste d'Elysian Fields, Jennifer Charles), Jean-Louis Murat réunit une petite équipe habituelle et joue, live en studio le 3 décembre 2003, quelques compositions inédites de son cru sous l'œil du réalisateur Don Kent.
 
     Quant on le questionne à l'époque sur sa frénésie d'enregistrement, seulement six mois s'étant écoulés depuis son précédent opus et le suivant étant déjà annoncé, Jean-Louis Murat répond qu'il ne fait que son métier qui se trouve être aussi, surtout !, sa passion. De fait, on entend la passion du musicien dans ces interprétations brutes de décoffrages d'un projet vite bouclé puisque n'ayant pas, non plus, nécessité un énorme travail de répétition.
     A l'instinct, cette équipe se trouve bien parce qu'elle se connaît parfaitement, et ce n'est pas l'addition d'une petite nouvelle, Camille qui a fait la carrière que l'on sait depuis mais n'avait alors qu'un album à son actif, qui viendra troubler cet état de fait, instinctive justement, la demoiselle s'intègre sans soucis et apporte même clairement sa pierre à un édifice de (fausse ?) simplicité qu'on qualifiera de chanson rock (base rock mais avec les paroles et la voix...) avec un Murat de plus en plus éloigné de son image de dandy désespéré un peu trop bellâtre pour être honnête, de plus en plus proche de  quelques grands anciens dont on sait depuis longtemps qu'ils font partie de son panthéon musical (Springsteen ou Neil Young). C'est le meilleur Murat justement, ça tombe bien !
     A l'image de la musique, le filmage choisi par Kent ne déploie pas d'effets de manche excessifs et se contente d'être là, au milieu de musiciens en plein exercice créatif, petit espion vite oublié témoignant de l'expérience. Pour le coup, c'est parfait. Et encore plus dans l'édition limitée avec CD audio bonus proposant quelques morceaux qui n'ont pas passé le "cut" tout en étant de belle qualité et inspiration ou des versions alternatives pas inutiles.
 
     Parfum d'Acacia au Jardin ? C'est Jean-Louis Murat en toute intimité, l'expression d'un auteur, compositeur et interprète unique du PaMF (paysage musical français), artisan passionné et passionnant dont chaque apparition mérite le détour, ici aussi, évidemment.


NB : la partie DVD est un rip audio.


DVD (audio rip)
1. Parfum d’acacia au jardin 6:01
2. La petite idée derrière la tête 6:59
3. Ce qui n’est pas donné est perdu 6:32
4. Au cabaret 4:15
5. Call baby call 4:11
6. Fille d’or sur le chemin 3:35
7. Ton pire ennemi 7:13
8. Elle avait le béguin pour moi 4:22
9. En souvenir de Jade 7:16
10. Dix mille (Jean) Louis d’or 5:05
11. Plus vu de femmes 5:56
12. On se découvre en regardant 2:35
13.Qu’entends-tu de moi que je n’entends pas 6:24

CD (bonus audio)
01. On se découvre en regardant 6:04
02. La petite idée derrière la tête (guiatre-voix) 3:36
03. En souvenir de Jade 8:07
04. Elle avait le béguin pour moi 5:55
05. Chappaquiddick 3:41
06. La petite idée derrière la tête 7:04
07. Marquis 5:02


Jean-Louis Murat - chant, guitare, piano, harmonica
Fred Jimenez - basse
Stéphane Reynaud - batterie
Camille - chœurs
Christophe Pie - claviers, guitare


Et la captation vidéo :

11 commentaires:

  1. En deux parties :
    - http://www45.zippyshare.com/v/60414774/file.html
    - http://www45.zippyshare.com/v/40891530/file.html

    RépondreSupprimer
  2. Salut
    Bien entendu, je possède le DVD
    Je te remercie pour le Rip

    Fil

    RépondreSupprimer
  3. Je ne le connais pas celui-là...merci pour le rappel!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rappel utile comme tu l'entendras.
      Enjoie !

      Supprimer
  4. Bon, là, c'est du tape fort.. la montagne, le point culminant (de ma discothèque en tout cas). L'objet est superbe, les prises, la salle, l'intimité, les compo, les versions. Un bout de temps que je dis que c'est notre Neil Young/jj Cale à nous..avec en plus la touche frenchy romantico-sentimental.

    Le format en plus n'est pas un objet facile pour les ventes..j'avais demandé à un pote à l'époque, qui m'avait encodé le DVD en audi..pour mon casque :D
    Génial dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y a eu une édition cd de la partie DVD mais sans les bonus audio. Epuisée depuis longtemps.
      Pour le reste, tu as raison même si ton enthousiasme est un poil délirant. ;-)

      Supprimer
  5. Génial, je me souviens d'une de mes demandes chez les Paps, des titres pour accompganer mon "Like a Hurricane" de Neil Young (Justement) On me dit Murat.... Ha bon? Que me je dis... et puis il y a "La Petite Idée Derrière La Tête" et là Clac la claque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui ! Même si le plus proche cousin français de Neil Young reste Silvain Vanot.

      Supprimer
  6. La chaonson éponyme, la 1ere... bim.. facile N.Young direct..j'aime l'idée qu'on puisse lutter contre ce mec.. les forces de frottement font avancer.

    RépondreSupprimer
  7. ...les accords de "Fille d'or sur le chemin" ... Murat, c'est juste une affaire de jalousie.

    RépondreSupprimer